Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 100 avr - jun 1992

 



TÉMOIGNAGE

Costumes sur mesure

Maurice Decker

Ne vous inquiétez pas... pour votre corps de quoi vous serez vêtus... Cherchez plutôt le royaume de Dieu; et cela vous sera donné par surcroît (Luc 12.22,31).

Ce matin-là, penché sur ma Bible, je méditais ces belles paroles de Jésus. Le téléphone sonne: c'est pour moi! Au bout du fil, un ami qui suit fidèlement les conférences données dans un des grands temple de Tananarive. "Pierre Cardin" de Madagascar , c'est ce qu'on m'a dit, son atelier de Haute-couture masculine s'ouvre sur une des rues les plus animées de la capitale. Mon coeur bondit lorsqu'il m'annonce avec simplicité: "Ce matin, le Seigneur nous a mis à coeur de vous confectionner un costume." Reconnaissant, je lui fais aussitôt part du sujet de ma méditation: Luc 12.22!

Une heure plus tard, une fois le tissu choisi et pendant qu'il prend mes mesures, une réflexion du célèbre humoriste américain Mark Twain me revient à l'esprit: "De tous les hommes que je connais, le seul intelligent, est mon tailleur. Chaque fois que je vais chez lui, il reprend mes mesures; quant aux autres, ils m'ont mesuré une fois pour toutes et se figurent que leur jugement est toujours à ma taille."

Dans la soirée, nouveau coup de téléphone: c'est mon ami le tailleur, catastrophé ! "Le tissu est coupé, prêt pour l'assemblage, mais nous venons de découvrir deux petits trous faits par des mites, et au mauvais endroit, c'est irrécupérable... ! Revenez choisir un autre tissu." Je passe sur les méandres savoureux de la suite de l'histoire, mais le dénouement en est intéressant: Je me suis finalement retrouvé deux costumes neufs, l'un fait avec le tissu sans trou, question d'honneur pour un artiste tailleur, et l'autre avec le fameux tissu troué par les mites. Mon cher tailleur venait même de réaliser un prototype, transformant un échec en succès et créant du même coup un nouveau style de veste, ma foi très réussi!

J'ai donc ramené de Madagascar deux beaux costumes assortis d'utiles réflexions que je vous livre maintenant. Dieu sait illustrer Sa parole vivante de manière percutante afin que Son enseignement se grave en lettres de feu dans la mémoire de nos coeurs.

Ces versets ne sont pas une incitation à la paresse. Dieu ne nous invite nulle part à cultiver une folle insouciance comme la cigale d'une célèbre fable. La Bible nous exhorte au contraire à travailler consciencieusement (Eph 4.28) en comptant à fond sur le Seigneur et en étant préoccupés de faire Sa volonté avant tout (1 Cor 10.31 ). Par contre, Dieu nous ordonne de refuser l'inquiétude corrosive et les soucis rongeurs «qui sont comme une chaise à bascule: ils nous gardent occupés mais ils ne nous font pas avancer». Mark Twain a conseillé d'agir ainsi: «Expulsez tous les soucis de vos pensées. Tirez-les par les oreilles, par les talons ou de n'importe quelle autre façon. C'est ce qu'un organisme peut faire de plus sain.» Je propose de joindre à cette attitude volontaire et énergique une vie de prière régulière nourrie des nombreuses promesses de Dieu contenues dans Sa Parole, et assaisonnée d'abondantes actions de grâces (Phil 4.6).

Jésus-Christ me presse aussi de ne pas bâtir ma vie sur l'éphémère. La teigne, la rouille et les mites détruisent le tissu et des choses plus précieuses encore. Elles rongent le coeur de celui qui met sa confiance dans des richesses incertaines. Si le cupide est celui qui n'a jamais assez, l'inquiet a peur de n'avoir pas assez. Pourtant à l'heure de la mort, ils n'emporteront rien dans l'au-delà. A-t-on déjà vu un coffre-fort suivre un corbillard? Malheureux est celui qui ne pense qu'aux choses de la terre! Mais nous, nous sommes citoyens des cieux et nous nous affectionnons aux choses d'en haut (Phil 3.20-21 ; Col 3.1- 4). Nous avons dans les cieux le «Pierre Cardin» par excellence! En échange de nos vêtements de violence et de méchanceté, Il ne nous offre pas un complet troué car il n'y a pas de mites là-haut, donc pas le moindre petit trou dans la garde-robe de notre Dieu. Il y choisit le vêtement de justice parfaite de Son fils dont Il nous revêt avec amour lorsque nous abandonnons nos lambeaux usés et nos vieux haillons au pied de la Croix où le Christ est mort pour nous. Chez lui point de stoppage ni de raccommodage! Rien que du garanti neuf qui dure pour l'éternité! Je me réjouirai pleinement en l'Eternel, mon âme sera ravie d'allégresse en mon Dieu,. car Il m'a revêtu des vêtements du salut, Il m'a couvert du manteau de la justice (Es 61.10) ALLELUIA!
What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible