Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 10 avr - jun 1969

 



Habakuk

B. Cousyn

Ce livre se présente sous la forme d'un dialogue entre l'Eternel et Habakuk. En le lisant, nous sommes émerveillés de constater la liberté de communion entre le prophète et son Maître: les révélations qui en découlent ne sont que les conséquences de l'intimité avec le Tout-Puissant. S'il en est de même pour nous chrétiens, nous irons de progrès en progrès, dans une connaissance bénie de sa merveilleuse Personne.

Ch. 1: 2-4. Habakuk s'adresse à Dieu pour lui dénoncer une violation continuelle de la loi parmi le peuple. Du fait de son attachement à Dieu il lui est accordé une sensibilité accrue en face du péché d'Israël. Ce peuple devrait honorer Dieu et être un modèle de sainteté et de sagesse, mais non un puits de ténèbres.

Ch. 1, 5-11
Dieu répond â la remarque d'Habakuk, en lui prouvant qu'il n'est pas insensible aux mauvaises actions de son peuple. Le plan divin, selon lequel Dieu va le châtier, est dévoilé au prophète. Israël, s'étant détourné de Dieu, devra lutter contre les Chaldéens, peuple déiste, idolâtre, rempli d'orgueil, mais extrêmement fort. «Cela n'arrive-t-il pas à Israël, parce qu'il a abandonné l'Eternel, son Dieu, lorsqu'il le dirigeait dans la bonne voie?» (Jérémie 2, 17).

Ch. I, 2-17 et II, 1. Habakuk reprend la dialogue, mais son attitude n'est plus la même. La lourde répression annoncée pour Israël par le moyen des Chaldéens amène le prophète à plaider pour son peuple:
A. Il fait valoir que le degré de méchanceté est plus grand chez l'agresseur;
B. Il fait valoir la joie sans égale qu'aurait Babylone à vaincre Israël;
C. Il fait valoir l'insatiabilité de ce peuple destructeur.
Bien que le prophète ne proteste pas contre le choix du moyen pour exercer le jugement divin, il demande à Dieu: «Qui l'arrêtera?» Et c'est l'attente de la foi. Habakuk veille pour ne pas manquer le rendez-vous avec son Dieu, car il Le sait saint et juste.
Pour le chrétien, l'image est frappante. Satan rôde autour de nous: «Qui l'arrêtera?», demandons-nous au Seigneur. En Christ est la réponse: Soyons des sentinelles vigilantes, attentives aux prescriptions divines, pour ne manquer aucune bénédiction.

Ch. Il, 2-6. La réponse de Dieu est dévoilée. Des moments difficiles sont annoncés; le seul refuge pour le juste sera la foi. Celle-ci se présente comme un combat et non comme un repos: de sombres jours de châtiment pour Israël. Aux ambitions des Chaldéens, Dieu répond non, car ils ne seront là que pour servir à Sa gloire.
La longue course de guerre de Satan est aussi bientôt à son terme. Dieu a rendu son jugement à cet égard, il y a deux mille ans déjà.

Ch. Il, 6-20. Les malheurs annoncés par Dieu concernent tous Babylone la dévastatrice. Celle-ci espère baser son luxe et son rang sur des biens mal acquis, provenant de l'injustice et du pillage. Le «MOI» aveugle cette nation; l'idolâtrie la caractérise. Mais Dieu a les yeux tournés vers son peuple: il ne permettra pas le joug étranger au delà du temps du châtiment. C'est pourquoi Babylone est déjà jugée.
Arrêtons-nous en face de l'enseignement de Dieu: les plans divins sont d'irrévocables décisions que rien n'arrête, pas même le feu ou le sang. La position du chrétien est claire: rechercher la face du Seigneur doit être le but de ses investigations, de peur de travailler en vain, de se trouver les mains vides au jour du jugement!

Ch. III. Ces quelques versets sont consacrés à la prière du prophète. Elle résume l'humilité, la patience et l'attente de la foi, face au plan divin maintenant révélé.

L'attitude d'Habakuk préfigure celle du chrétien en face de la Parole de Dieu. Le malheur est-il à la porte? Peut-être, mais l'attente de la victoire de Dieu ne sera pas vaine pour le chrétien, car «toutes choses travaillent ensemble pour le bien de ceux qui aiment Dieu» (Rom. 8, 28). Dieu veut, pour son peuple, la bénédiction, hors de la main du méchant. «Celui qui vous a appelés est fidèle et c'est lui qui le fera» (I Th. 5, 24). Que notre part soit donc une foi que rien n'arrête, en notre Sauveur! Envers et contre tout, accrochons-nous à Dieu et à ses multiples promesses de présence et de délivrance: La victoire de la foi apparaîtra lors de l'avènement de notre Maître!



What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible