Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 111 jan - mar 1995

 



DEVENIR UNE EGLISE MISSIONNAIRE

Jan-Bert De Mooy

L'article qui va suivre présente, sous forme de témoignage, les principes qui régissent le développement d'une église locale. C'est le pasteur de l'Assemblée Missionnaire de Bulle (Suisse) qui parle.

Permettez-moi de commencer par une illustration. Quand je pense aux structures d'une église locale, je ne peux m'empêcher d'évoquer une plante qui pousse. Au début il s'agit d'une faible bouture mise dans un petit pot de terre pour lui assurer son développement. Mais au fur et à mesure que cette bouture devient une plante robuste, il lui faut plus de terre, plus d'engrais et un plus grand pot dès le moment où ses racines sortent de la terre.

Il en est de même pour une église! L'église représente la bouture (c'est l'ensemble des croyants qui forment un organisme vivant), et le pot dans lequel la plante se développe pourrait porter le nom de structures! Tout ce qui est vivant demande beaucoup de soin et d'adaptation: la lumière et la terre pourraient représenter la parole de Dieu, et l'engrais les moments d'édification par le culte et les études bibliques.

Quand on parle des structures et de l'organisation, on parle seulement du pot, de l'extérieur, de ce qui soutient une bonne croissance et qui permet à la plante un développement progressif.

Au début de sa vie, il est absolument inutile et même néfaste pour la santé d'une plante qu'elle se trouve dans un trop grand pot. Il en est de même pour une église qui a des structures surdimensionnées par rapport à sa taille et à ses capacités réelles.

Tout au début de l'existence de notre assemblée, nous n'étions que quelques personnes réunies autour d'une table pour étudier la parole de Dieu. Il n'était pas question d'une structure bien établie. Mais à peine une année plus tard, il fallait penser à louer une salle pour organiser des rencontres plus officielles et régulières. C'était un premier pas vers l'élaboration et la mise en place d'une structure qui devait permettre la croissance des membres, et leur épanouissement: il fallait un plus grand pot pour assurer la croissance de la plante.

Celui qui projette de louer une salle pense aussi à créer un conseil qui approuve un tel projet. Pour pouvoir parler d'un conseil, il faut trois personnes au minimum. Dans ce conseil, nous avions convenu de favoriser une croissance rapide et réfléchie: c'est tout le domaine de l'évangélisation, de l'accueil, et des rencontres diverses.

Sans structure, et sans directives précises, les mêmes questions et les mêmes problèmes d'organisation reviennent toujours, ce qui signifie une grande perte de temps et une unité compromise (cf. Act 6.1- 7). Avec de bonnes structures, l'accent peut être mis sur l'enseignement de la Parole et la communion fraternelle au sein des structures établies.

Aujourd'hui, après neuf ans de travail, nous avons toute une structure en place, qui a été développée très progressivement au fur et à mesure des besoins.

Il a fallu des responsables pour toutes les entreprises spirituelles comme pour les activités sportives et récréatives ; nous avons ainsi créé plusieurs branches ou secteurs divers. Chaque branche a son responsable qui donne ses rapports au conseil de l'église et à l'assemblée des membres. Je vais peut-être vous donner quelques exemples des branches existantes: le groupe de jeunes, l'école du dimanche, la garderie, le groupe de dames, la librairie, le cours d'étude biblique de base, la musique, l'accueil et l'approvisionnement en café, la décoration florale, l'enregistrement audio, les nettoyages des locaux, etc.

Notre but est de mobiliser un maximum de personnes capables de participer à la bonne marche de l'assemblée en mettant au service des autres les dons qu'ils ont reçus du Seigneur (même le moindre don a son importance, cf. I Cor 12.4-7; 22-24). Par exemple: nous trouvons qu'un culte qui ne se termine pas par un moment de partage (autour d'une tasse de café) manque de chaleur et de communion fraternelle.

Une église qui n'a pas de projet d'évangélisation fait du nombrilisme et s'étouffe elle-même: une plante a besoin d'air frais, n'est-ce pas? L'église du Seigneur reçoit de l'air frais dès l'instant où elle ouvre ses fenêtres vers le monde, vers les besoins d'autrui... Par les groupes d'évangélisation (le stand au marché de Bulle, la distribution des calendriers de porte en porte, le téléphone répondeur, le groupe de dames), nous avons créé de nombreux contacts, qui se poursuivent et qui porteront leurs fruits au temps voulu du Seigneur.

Quand on parle de structures, il faut bien se rendre compte que le propriétaire d'une plante veut que sa plante grandisse et s'épanouisse. Qu'elle devienne grande et belle, qu'elle porte des fleurs, etc. Il en est de même pour ceux qui gouvernent une église. Les anciens devraient être des hommes de vision, des hommes qui visent l'épanouissement des membres de leur assemblée pour la seule gloire du Seigneur. Ils n'ont pas le temps de dormir (de laisser la plante sans engrais ou sans eau). Ils n'ont pas le droit de faire des compromis ou d'oeuvrer pour leurs propres intérêts.

Le Seigneur nous communique une vision pour l'église locale à partir du moment où nous sommes vraiment unis dans une même pensée, et animés d'un même désir, de la volonté de gagner des âmes et de les arracher au jugement éternel.

Actuellement nous avons établi une liste de divers règlements internes dans le but de garantir le bon ordre et le bon fonctionnement de divers secteurs. Par exemple: concernant les groupes de jeunes, d'ados, et de l'école du dimanche, nous avons dû préciser l'âge d'admission dans ces différents groupes afin d'éviter certains problèmes rencontrés dans le passé; nous avons également défini les buts précis de ces rencontres. Et en ce qui concerne les monitrices et moniteurs, nous avons établi par écrit les conditions spirituelles et pratiques demandées pour remplir un tel poste. Il n'est donc pas question pour n'importe qui de s'engager dans une telle responsabilité. Il n'est pas toujours suffisant d'être zélé pour accomplir une tâche, mais il faut aussi être préparé (ou formé) et apte à travailler correctement. Le conseil des anciens doit veiller avec vigilance à tout cet aspect pratique et spirituel de la marche de l'église.

Une bonne partie de ceux qui ont une tâche d'enseignement dans le cadre de notre église locale suivent ou ont suivi des cours de perfectionnement concernant le secteur dans lequel ils ont accepté de travailler. Tous les frères qui me secondent dans l'enseignement des études bibliques ont suivi quelques trimestres ou années dans une école biblique. Ceci est extrêmement précieux pour partager une même vision et travailler tous dans la même direction. C'est grâce aux structures déjà bien établies que je peux aussi me consacrer a d'autres tâches dans le cadre de notre fédération, et me faire momentanément remplacer par d'autres au sein de l'église locale.

Je suis conscient en vous parlant de nos structures que j'ai simplement donné quelques indications, quelques directives sous la forme d'un témoignage ! Quant aux détails, il nous faudrait travailler avec l'appui de passages bibliques et avec l'aide d'un rétroprojecteur, pour expliquer la vie et le développement concret de notre assemblée. Toutefois je souhaite que celui qui lit ces lignes puisse tendre vers des structures qui soutiennent la croissance de l'église, et non le contraire comme c'est encore trop souvent le cas. Les structures ne devraient en aucun cas nuire à la croissance spirituelle des membres d'une église locale. Les structures doivent toujours viser à favoriser la croissance de la vie spirituelle d'une église locale et l'épanouissement de chacun. Que chaque membre puisse y trouver sa place pour mettre ses dons au service du Seigneur et de la communauté.

Qu'en tant que membre du corps de Christ, vous puissiez, cher lecteur, grandir (à l'image d'une bouture en bonne santé) et vous épanouir au sein de votre assemblée, et aussi vous mettre vous-même au service de l'église locale dans laquelle Dieu vous a placé. Que Dieu seul en reçoive toute la gloire! (Col 1.3-6).

J.-B. D.M.

Il est au milieu de vous, et dans le monde entier; il porte des fruits, et il s'accroît, comme c'est aussi le cas parmi vous, depuis le jour où vous avez entendu et connu la grâce de Dieu conformément à la vérité.

Colossiens 1.6

What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible