Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 121 jul - sep 1997

 



EVANGELISATION

Le porte-à-porte des Témoins de Jéhovah

Comment mener une discussion missionnaire avec eux

par le Dr Lothar GASSMANN
Traduit avec l'autorisation du journal "Das Signal" no 106 mai-juin 1996

Lors du jugement d'un tribunal de l'Administration supérieure berlinoise (Berliner Oberverwaltungsgericht) en décembre 1995, la communauté religieuse des Témoins de Jéhovah a été apparentée aux grandes églises, bien qu'elle se distance fondamentalement de la foi chrétienne dans presque toutes ses doctrines. La liste ci-dessous n'est pas une analyse de la doctrine de la Société de la Tour de Garde, mais une aide aux chrétiens qui ne reculent pas devant une occasion de témoigner auprès des adeptes de cette secte très active.

1. Considérez les Témoins de Jéhovah qui frappent à votre porte comme des hommes que Dieu vous a envoyés, et non pas comme des ennemis, afin que vous puissiez leur transmettre le message du salut du Dieu Trinitaire et de la rédemption par Jésus-Christ.

2. Priez pour ces hommes avant et après la rencontre. Priez aussi pendant la rencontre, mais seulement intérieurement, car une prière en commun avec un Témoin de Jéhovah n'est pas possible pour un chrétien (ils nient le Dieu Trinitaire que nous prions).

3. Demandez à Dieu l'amour, la gentillesse et la sagesse. Demandez Lui aussi qu'il vous garde, vous et votre famille des fausses doctrines et des puissances séductrices. Mettez-vous sous la protection du sang de Jésus-Christ.

4. Rencontrez les Témoins de Jéhovah avec respect. Ne ridiculisez pas leurs vues, mais mettez-vous avec eux sous l'autorité de l'Ecriture Sainte.

5. Précisez que vous reconnaissez l'Ecriture Sainte comme règle absolue, comme les Témoins de Jéhovah, cependant l'Ecriture Sainte seule et non pas "La Tour de Garde", ni la "Traduction du monde nouveau" de la Société de la Tour de Garde, mais le texte original ou une traduction très proche du texte original (p.ex. la traduction J.N. Darby).

6. Il serait bon qu'avant la discussion, vous soyez familiarisé avec les doctrines fondamentales de la Société de la Tour de Garde et avec leur réfutation. Lisez de la bonne littérature chrétienne pour vous informer sur ce sujet.

7. Toutefois, ce qui est plus important c'est d'être familiarisé avec la Bible et de suivre ses instructions. Revêtez-vous de la panoplie divine selon Eph 6.13-18.

8. Observez que les Témoins de Jéhovah se servent constamment de notions bibliques auxquelles ils donnent un autre sens que celui que vous connaissez. Insistez sur des définitions de sens clair. Les Témoins de Jéhovah désignent aussi Jésus comme "Fils de Dieu", mais entendent par cela l'archange Michel comme fils de Dieu (et non pas Jésus-Christ comme Dieu, le Fils).

9. Empêchez-les de gambader d'un passage biblique à l'autre (c'est leur méthode), et concentrez-vous sur quelques thèmes et passages bibliques seulement qui seront discutés à fond.

10. Ne permettez pas que votre partenaire de discussion sorte des textes bibliques de leur contexte, mais insistez toujours sur le contexte (la relation qu'a un verset biblique avec l'ensemble du texte) et le sens des mots qui se dégage des déclarations bibliques.

11. Tentez de prendre la discussion en main et gardez-en la direction, en l'axant sur les thèmes centraux de la foi chrétienne (Dieu, Christ, Rédemption).

12. Démontrez - dans la mesure de la littérature correspondante à disposition - les nombreuses erreurs et fausses prophéties de la Société de la Tour de Garde (p. ex. les prophéties non accomplies pour 1874, 1878, 1925 et 1975). Demandez ensuite à vos visiteurs s'ils considèrent vraiment une organisation qui a trompé ses adeptes si souvent comme une autorité digne de confiance.

13. Respectez l'effort missionnaire et le zèle éthique des Témoins de Jéhovah, mais précisez-leur clairement que les ouvres humaines ne présentent aucune garantie complémentaire quant à l'obtention du salut éternel, mais sont bien plus une conséquence du salut complet acquis par Jésus-Christ au Calvaire en notre faveur.

14. Si vous avez de la peine à mener une discussion théologique, ne vous laissez pas entraîner plus loin, mais confessez joyeusement la rédemption parfaite que vous avez reçue par Jésus-Christ. Mettez ensuite fin à l'entretien et congédiez les Témoins de Jéhovah en les recommandant à l'amour de Dieu qui veut les sauver.

15. Une autre approche consiste à leur remettre de la bonne littérature chrétienne. Comme les adeptes de la Tour de Garde n'osent pas, en règle générale, lire des livres de la "chrétienté", il est recommandé de les leur donner avec la proposition de vous entretenir avec eux de cette littérature. Comme ils tiennent beaucoup à revenir, ils ne se soustrairont guère à cette proposition.

16. Il est important de pratiquer un christianisme crédible pendant (et après) tout l'entretien, ce qui signifie concrètement: rester aimable, ne pas se laisser provoquer, tout en offrant éventuellement quelque chose à boire ou à manger.

17. Si l'on n'a pas de temps pour une discussion, on peut le dire poliment - et le visiteur doit aussi l'accepter. Si l'on ne se sent pas à la hauteur de discuter seul avec un Témoin de Jéhovah, on peut alors demander à d'autres chrétiens d'y assister (les adeptes de la Tour de Garde viennent, eux aussi, à deux la plupart du temps). En principe, on ne devrait pas se soustraire à une rencontre avec les Témoins de Jéhovah, car eux aussi sont des hommes que Dieu aime et désire sauver.

18. Dès qu'un Témoin de Jéhovah démontre une ouverture pour l'Evangile biblique, un processus douloureux de détachement de la secte commence: Il est considéré comme un renégat banni et perd tous ses anciens amis ainsi que le cadre "sécurisant" de la Société de la Tour de Garde. C'est pourquoi il est important de lui offrir un nouveau "chez soi", où il se sent à l'aise: une église fidèle à la Bible et disposée à l'aider, à le porter, à le consoler; cela pourrait être un groupe de maison au sein duquel chacun porte l'autre, donc un lieu de sécurité.

19. Il est possible qu'il reste des lésions psychiques suite aux pressions morales et à la soumission à l'organisation de la Tour de Garde. Elles devront être guéries avec délicatesse. Le message de la rédemption du pécheur par grâce seule offre de l'air à respirer. Il délivre de l'esclavage de la justice par les ouvres et de l'angoisse terrifiante d'Harmaguédon.

20. Une rencontre missionnaire avec les Témoins de Jéhovah ne peut pas être préparée de la même manière que celle que préconise la Société de la Tour de Garde, mais seulement dans la prière et sous la direction souveraine du Saint-Esprit.

21. Le but de vos contacts n'est pas la conversion à une église ou à une confession définies, mais la conversion au Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, comme l'Ecriture nous le décrit.

Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui, ne périsse point mais qu'il ait la vie éternelle (Jean 3.16).

H.L.
What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible