Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 133 jul - sep 2000

 



ETUDE BIBLIQUE

Une petite ville
Parabole du grand roi Salomon

Jean-Raymond COULERU †

J’AI aussi vu sous le soleil ce trait d’une sagesse qui m’a paru grande. Il y avait une petite ville, avec peu d’hommes dans son sein; un roi puissant marcha sur elle, l’investit, et éleva contre elle de grands forts. Il s’y trouvait un homme pauvre et sage, qui sauva la ville par sa sagesse. Et personne ne s’est souvenu de cet homme pauvre. Et j’ai dit : La sagesse vaut mieux que la force. Cependant la sagesse du pauvre est méprisée, et ses paroles ne sont pas écoutées. Les paroles des sages tranquillement écoutées valent mieux que les cris de celui qui domine parmi les insensés. La sagesse vaut mieux que les instruments de guerre; mais un seul pécheur détruit beaucoup de bien. (Ecc 9.13-18)

Ce bref récit renferme une belle vérité cachée en lui. « Sondez les écritures, a dit Jésus: elles rendent témoignage de moi! » Oui, toutes les parties de l’Ecriture sainte convergent vers un seule centre: Jésus-Christ.

Résumons tout d’abord en sept points les versets 13 à 15:
1. Il y avait une petite ville;
2. Un roi puissant l’assiégea;
3. Il s’y trouvait un homme;
4. Un homme pauvre;
5. Un homme sage;
6. Un homme qui sauve;
7. Il sauva la ville! Hélas! Personne ne s’est souvenu de lui !

1. Il y avait une petite ville

Que représente cette petite ville? Elle est une image de notre globe terrestre. Notre planète, sur laquelle nous vivons, est-elle petite? Certes oui, surtout si on la compare à d’autres corps célestes et même avec d’autres planètes de notre propre système solaire, comme Jupiter ou Saturne. On peut dire que la terre dans l’espace n’est qu’un grain de poussière au milieu de l’univers immense.

Cette petite ville avait peu d’hommes dans son sein. Aujourd’hui il y a plus de six milliards d’habitants sur la terre. C’est beaucoup pour nous, mais c’est peu pour Dieu!

D’autres planètes seraient-elles habitées dans le vaste univers? La Bible ne le dit pas, mais que dit-elle? Dieu a donné la terre aux fils de l’homme: « L’Eternel a fait les cieux et la terre. Les cieux sont les cieux de l’Eternel, mais il a donné la terre aux fils de l’homme » (Ps 115.15-16). Et encore: «Ainsi parle l’Eternel: C’est moi qui ai fait la terre, et qui sur elle ai créé l’homme. C’est moi, ce sont mes mains qui ont déployé les cieux, et c’est moi qui ai disposé toute leur armée» (Es 45.11-12). Et encore: « Car ainsi parle l’Eternel, le créateur des cieux, le seul Dieu, qui a formé la terre, qui l’a faite et qui l’a affermie, qui l’a créée pour qu’elle ne fût pas déserte, qui l’a formée pour qu’elle fût habitée; je suis l’Eternel, et il n’y en a point d’autre » (Es 45.18). Ces quelques textes nous disent que Dieu a formé la terre pour qu’elle fût habitée et qu’Il l’a donnée aux hommes. Quant au reste de l’univers, appelé « les cieux de l’Eternel », ceux-ci comprennent tous les corps célestes (en dehors de la terre): toutes les étoiles, toutes les galaxies, le soleil et même la lune, notre plus proche voisin ! Oui, l’univers immense appartient à Dieu, mais Il a donné et préparé la terre pour les fils de l’homme. Depuis que des hommes ont posé les pieds sur la lune, la preuve est fournie: notre satellite n’a pas été préparée pour nous.

Certains pensent peut-être: «Oui, c’est possible que Dieu soit le Créateur de l’univers... mais Il est si loin, si loin qu’Il ne s’occupe pas des hommes.» Détrompez-vous: Dieu pense à l’homme et s’occupe de lui ! Ecoutez: « L’Eternel regarde du haut des cieux, Il voit tous les fils de l’homme; du lieu de sa demeure il observe tous les habitants de la terre, Lui qui forme leur cœur à tous, qui est attentif à toutes leurs actions» (Ps 33.13-15).

2. Un roi puissant l’assiégea

De qui s’agit-il ? De Satan, du diable. Celui-ci porte beaucoup de noms dans la Bible, Il est comparé ici à un roi puissant. Il est appelé ailleurs : « le prince de la puissance de l’air » (Eph 2.2), « le prince de ce monde» (Jean 12.31), « le prince des démons » (Mat 9.34), «le dieu de ce siècle» (2 Cor 4.4), etc.

Il ne faut pas surestimer la puissance du diable, mais il ne faut pas non plus la sous-estimer. La Parole de Dieu nous dévoile sa puissance (Ex 7.8-12; Job 1; Job 2, etc.). Quelqu’un a dit avec raison: «Nous (êtres humains), nous sommes impuissants. Le diable (Satan) est puissant. Mais Dieu est tout puissant. Gloire à Dieu! »

Et nous disons avec une joie immense: Le fils de Dieu a paru pour détruire les œuvres du diable (1 Jean 3.8b). A la croix, Jésus-Christ a dépouillé les dominations et les autorités (diaboliques), et les a livrées publiquement en spectacle en triomphant d’elles par la croix (Col 2.15). Satan est un ennemi vaincu. Voilà pourquoi il est écrit: «Résistez au diable, et il fuira loin de vous» (Jac 4.7) et « Résistez-lui avec une foi ferme» (1 Pi 5.9).

«Un roi puissant marcha sur elle, l’investit et éleva contre elle de grands forts.» Investir, c’est assiéger, c’est environner de troupes une place de guerre. Notre planète terre est donc comparée ici à une ville assiégée. La Bible nous donne quelques descriptions de villes assiégées. Quelle détresse! Quelle angoisse lorsque la famine devient grande dans la ville! Qui pourra délivrer? Ainsi notre petite planète terre se trouve assiégée par Satan qui est appelé «le prince de la puissance de l’air». Pourquoi ce nom-là? Parce que, non seulement Satan, le prince de ce monde, «séduit toute la terre» (Apoc 12.9), mais encore parce que toute l’atmosphère terrestre est occupée par l’ennemi. Avons-nous remarqué en Genèse 1.6-8 pour ce qui concerne l’atmosphère qui entoure notre planète qu’il n’est pas écrit que cela était bon (alors que cela revient comme un refrain tout au long du chapitre)? Pourquoi cette absence? Ne serait- ce pas à cause de la présence des puissances de méchanceté? Ailleurs il est écrit : Nous savons que... le monde entier est sous la puissance du malin (1 Jean 5.19). Ainsi Satan a mis le siège à la cité de l’âme humaine! Comment lui échapper ?

3. Il s’y trouvait un homme

Cet homme, c’est Jésus! Ainsi, dans cette petite parabole, le grand roi Salomon, sous l’inspiration du Saint- Esprit, a annoncé le Sauveur! Un homme semblable à nous en toutes choses, à part le péché. «Il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché» (Héb 4.15). Aussi : «Ayant été tenté lui-même dans ce qu’il a souffert, il peut secourir ceux qui sont tentés» (Héb 2.18).

- Il a connu la faim: Lors de la tentation (Mat 4.3) et plus tard au cours de son ministère (Mat 21.18).

- Il a connu la soif: Il a dit à la femme Samaritaine: «Donne-moi à boire » (Jean 4.7) et sur la croix: « J’ai soif» (Jean 19.28).

- Il a connu la fatigue: On le voit en Samarie fatigué du voyage (Jean 4.6). Une autre fois il s’est endormi de fatigue dans la barque (Luc 8.23).

- Il a connu le mépris: (Luc 23.11). «La sagesse du pauvre est méprisée» (Ecc 9.16).

- Il a connu la haine: Il a pu dire : « Ils m’ont haï sans cause» (Jean 15.25).

Ne pensons donc jamais: «Personne ne peut me comprendre!» Car notre Seigneur Jésus-Christ, notre Sauveur bien-aimé, a souffert avant nous. Il est pleinement capable de nous comprendre. Il peut compatir à nos faiblesses, sympathiser avec nous. Cependant sa seule sympathie ne nous suffit pas. Il peut aussi nous secourir (Héb 2.18). Il peut aussi nous délivrer: « Le Seigneur sait délivrer de l’épreuve les hommes pieux» (2 Pi 2.9).

4. Un homme pauvre

Jésus, ici-bas, a été le pauvre par excellence! «Vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ, qui pour vous s’est fait pauvre (ou: a vécu dans la pauvreté), de riche qu’il était, afin que par sa pauvreté vous fussiez enrichis » (2 Cor 8.9). Il est né dans la pauvreté: «Marie l’emmaillota, et le coucha dans une crèche (sur la paille) parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’hôtellerie » (Luc 2.7). Jésus n’a même pas eu de berceau. Sa mère a offert le sacrifice des pauvres: «deux tourterelles ou deux jeunes pigeons » (Luc 2.24). Jésus ici-bas a vécu dans la pauvreté: «Le Fils de l’homme n’a pas où reposer sa tête» (Mat 8.20; Luc 9.58). Il n’avait même pas un sou sur lui (voir Luc 20.23).

Aussi celui qui a ainsi vécu pour nous dans la faiblesse et la pauvreté est-Il digne de recevoir la puissance et la richesse: «L’agneau qui a été immolé est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire et la louange» (Apoc 5.12).

5. Un homme sage

Jésus a été ici-bas le sage par excellence. Déjà comme enfant : Or, « l’enfant croissait et se fortifiait. Il était rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui» (Luc 2.40). «Tous ceux qui l’entendaient étaient frappés de son intelligence et de ses réponses» (Luc 2.47). Et comme jeune homme: « Et Jésus croissait en sagesse, en stature et en grâce, devant Dieu et devant les hommes» (Luc 2.52).

Il a été sur la terre l’homme sage - la Sagesse du livre des Proverbes de Salomon et du chapitre 28 de Job. Le livres de Proverbes a été écrit «pour connaître la sagesse» (Pr 1.2), c’est-àdire, pour connaître Christ ! «Les insensés méprisent la sagesse» (Pr 1.7), c’est-à-dire, ils méprisent Christ! Christ, la Sagesse du livre des Proverbes, nous dit : «Heureux l’homme qui m’écoute, qui veille chaque jour à mes portes, et qui en garde les poteaux! Car celui qui me trouve a trouvé la vie, et il obtient la faveur de l’Eternel » (Pr 8.34-35).

6. Un homme qui sauve

Jésus-Christ est vraiment le Sauveur du monde. Dans une ville de la Samarie, nommée Sychar (aujourd’hui Naplouse) beaucoup d’habitants de cette ville crurent en Jésus et dirent à la femme qui leur avait parlé tout d’abord: « Ce n’est plus à cause de ce que tu as dit que nous croyons; car nous l’avons entendu nous-mêmes, et nous savons qu’il est vraiment le Sauveur du monde» (Jean 4.41-42). « C’est une parole certaine et entièrement digne d’être reçue que Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs» (1 Tim 1.15). «Lui, parce qu’il demeure éternellement... peut sauver parfaitement (c’est-à-dire «jusqu’à l’achèvement » ou: «de façon définitive») ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur» (Héb 7.24-25). «Et nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé le Fils comme Sauveur du monde» (1 Jean 4.14).

7. Un homme qui sauva la ville par sa sagesse

Un jour (qui est proche maintenant) le roi puissant, l’homme fort, sera lié (Marc 3.27). «Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l’abîme et une grande chaîne dans sa main. Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduisit plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis » (Apoc 20.1-3).

Alors, sur la terre, on verra la gloire de notre Seigneur Jésus-Christ, le roi des rois et le seigneur des seigneurs! Jésus-Christ a été ici-bas «le témoin fidèle ». Il est aujourd’hui « le premierné d’entre les morts et bientôt il sera le prince des rois de la terre» (Apoc 1.5). La ville aura été sauvée par la sagesse!

Conclusion

«Et personne ne s’est souvenu de cet homme pauvre » (v.15). Les hommes l’ont oublié. Ils vont leur chemin comme si jamais la croix de Christ n’avait été dressée sur le mont Golgotha. Ils se détournent de celui qui est mort pour eux. Que c’est triste !

Et nous, frères et sœurs en Christ, nous voulons nous souvenir de Jésus-Christ, notre Sauveur et notre Seigneur; nous voulons vivre pour Lui en attendant son très proche retour: «L’amour de Christ nous presse, parce que nous estimons que, si un seul est mort pour tous, tous donc sont morts; et qu’il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux» (2 Cor 5.14-15). Donnons gloire au Seigneur Jésus chaque jour par nos vies et nos paroles. Ecoutons ses paroles. Mettons-les en pratique. Honorons- Le! Souvenons nous de Lui ! Et prenons aussi pour nous l’exhortation de Paul à Timothée:

«Souviens-toi de Jésus-Christ ressuscité d’entre les morts » (2 Tim 2.8).

J-R.C. †

What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible