Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 16 oct - dec 1970

 



Lettre à mon ami Jean-Louis

Mon cher Jean-Louis,

A mon invitation à croire en Dieu, en Jésus-Christ, à tout ce que dit la Bible, tu réponds que tu ne crois que ce que tu vois. Vu que nul n'a jamais vu Dieu, et que tu n'as vu ni le Christ qui a vécu sur la terre il y a près de 20 siècles. ni les événements dont parle la Bible, tu ne peux admettre qu'il y ait un Dieu et que ce qui se trouve dans Sa Parole soit vrai. Tu ne comprends pas que des gens se disant intelligents croient en l'existence d'êtres et de choses invisibles.
Je pense que tu es sincère lorsque tu dis: Je ne crois que ce que je vois. Je t'invite donc à faire avec moi le tour du problème, à le repenser en toute objectivité pour voir si cette affirmation: « Je ne crois que ce que je vois », est aussi bien-fondée que tu le crois.
Je ne crois que ce que je vois! Vraiment ?
Tu as certainement déjà entendu parler d'ondes sonores. Les as-tu vues ? Tu sais que la matière est formée de molécules, d'atomes, de protons, d'électrons, et j'en passe... En as-tu déjà vus ? Tu sais également que l'air que nous respirons est composé notamment d'oxygène, d'hydrogène et d'azote. As-tu déjà vu ces gaz ? Tu connais par ailleurs les effets de l'électricité, mais as-tu vu cette électricité ? Je pourrais encore citer d'autres choses que ni toi ni moi n'avons jamais vues, mais auxquelles nous croyons malgré tout. Et pourquoi ? Tout simplement parce que nous ne doutons pas du témoignage des savants, des chercheurs qui les ont découvertes, étudiées, voire examinées. Tu n'as jamais vu ni Alexandre le Grand, ni Napoléon Bonaparte, mais tu sais qu'ils ont existé. Pourquoi le crois-tu ? Parce que les historiens en parlent et tu ne doutes pas de la véracité de leurs récits.
Dans le domaine de la science comme dans celui de l'histoire (il yen a d'ailleurs bien d:autres) , nous faisons confiance aux témoins, soit aux savants, aux historiens qui ont cherché et trouvé. Nous croyons d'abord, avant tout et surtout, à leur témoignage. Il ne nous viendrait pas à l'idée de mettre en doute l'existence des ondes sonores, des molécules, des atomes, etc. Tu ne fais certainement pas exception à la règle ci-dessus, c'est pourquoi tu fais toi aussi confiance au témoignage de ces hommes.
Sur le plan de la foi, je n'ai pas d'autre attitude que celle que tu as vis à vis de la science. Je dois croire les déclarations de ceux qui ont vu, cherché et trouvé. Ma foi est fondée sur le témoignage des prophètes et des apôtres. Ce que je crois part de là et je suis appelé à le vérifier comme je le fais pour le témoignage des chercheurs, des savants, des historiens. Petit à petit, je suis conduit à contrôler et à voir confirmer le témoignage des prophètes et des apôtres. Je t'invite donc toi aussi à en faire autant: on connaît premièrement par le témoignage, puis par la vérification de ce dernier. Ce n'est pas seulement moi qui t'y invite, mais surtout Dieu Lui-même (voir Malach. 3, 10) . A la lumière de ce que nous venons de voir ensemble, tu te rends maintenant compte que ton affirmation: « Je ne crois que ce que je vois » est fausse. Je te demande donc de réfléchir à tout ce que je viens de t'expliquer et à revoir ta position, cela non pas par rapport à ce que tu penses ou ne penses pas de Dieu, mais à ce que Dieu pense de toi. Je t'invite à croire non seulement que Dieu existe, mais que tu as besoin de Jésus-Christ dans ta vie, puis à Le recevoir par la foi comme Sauveur et Seigneur, dans cette vie qui en sera transformée.
Je t'adresse mes salutations les meilleures et mes affectueuses pensées.
Ton ami, André-Georges


What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible