Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 1 jan - mar 1967

 



A propos du salut

R. H. Guignard

LE CHEMIN

Le christianisme affirme un fait sensationnel: il présente l'homme comme un pécheur, voué à la mort à cause de son péché. Il prétend aussi que l'être humain peut recevoir ici-bas le pardon éternel. Aucune autre religion ne prétend une chose semblable; aucune n'annonce un pardon, un salut dont l'intéressé est absolument certain dès ici-bas.
Quelle est donc cette nouvelle? Quel est ce salut?
Dans le livre de Dieu, la Bible, nous prendrons quelques citations, tirées de l'épître aux Romains. Nous laissons au lecteur le soin de les découvrir.

QU'EST-CE QUE L'HOMME ?

Tout d'abord, nous devons constater la condition de l'homme. L'être humain se présente, d'une manière générale, sous un double aspect. Il est véridique et rnenteur; bon et mauvais; juste et injuste; aimant son ami et le haïssant, ainsi que son prochain. Il a des sentiments de compassion et il ferme son coeur à toute misère. Aucun n'est absolument juste. Conclusion, tous sont pécheurs. Est-ce que l'homme est responsable de son état? Il est ce qu'ont été avant lui ses parents; il en a subi l'influence, ainsi que celle de ses voisins, de ses compatriotes, qu'il ait vécu en brousse ou dans une ville.
«II n'y a point de juste, pas même un seul. Tous les hommes ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. Le salaire du péché, c'est la mort.» C'est ce que dit la Bible; c'est ce que dit Dieu, le Créateur. Qui osera dire le contraire? Nous avons, dans notre langue française, un proverbe qui en dit long: «L'homme est un loup pour l'homme.» Le loup est toujours en guerre contre l'homme. Il est plus acharné que le tigre et la panthère.

OU VA L'HOMME ?

Le résultat de l'injustice, de la méchanceté, du mensonge, c'est la mort éternelle: sort terrible, redoutable. L'homme qui reste dans cette attitude opposée à un Dieu saint, juste, droit, est déjà maintenant condamné. Ainsi le dit la Bible.

NOIR OU BLANC ?

Cependant, Dieu, Créateur de l'être humain, aime sa créature, alors même qu'elle s'est éloignée de Lui. Il présente un chemin pour le salut. Quel est-il? Il a offert une victime pour payer tous les péchés, toutes les injustices, tous les meurtres. Il a donné son Fils unique et bien-aimé comme victime, comme offrande pour tous, petits ou grands, pauvres ou riches, noirs ou blancs; il a donné, dis-je, son Fils pour payer .toute la dette qui nous séparait de LUI.

GRATUITEMENT

Sur la base de ce sacrifice, sur la Croix, un Dieu juste offre le salut à ceux qui, à juste titre, devaient mourir pour leurs fautes. Offre gratuite. Il y a une condition, même deux. Tout d'abord, il faut avoir le profond désir d'être sauvé. On ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif! Voici la première condition: il faut se repentir de ses péchés, les confesser devant Dieu, avec le vif désir de ne pas les renouveler.
«Dieu a fait éclater son amour pour nous en ceci: quand nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. Dieu a manifesté sa justice dans le temps présent, faisant voir qu'Il est juste et qu'Il justifie celui qui croit en Jésus.» Voilà ce qui nous amène à la deuxième condition: la foi en Jésus-Christ, la foi au Fils de Dieu, en son sacrifice à notre place; offre généreuse, sans argent, par pure grâce.

SINCÉRITE

A celui qui accepte sincèrement ces conditions, Dieu accorde l'assurance présente de la vie éternelle. Il accorde à l'homme la satisfaction de se savoir pardonné. ..
Expliquer cela? Non, c'est un acte de Dieu. Il faut se soumettre à ce que Dieu demande. Voici ce que dit la Bible:
«Etant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu, par notre Seigneur Jésus-Christ.»
Dieu donne la paix dans le coeur de celui qui se repent et croit.




L'opinion d'un philosophe sur la Bible

«C'est le livre qui a séché le plus de larmes,
éclairé le plus de consciences,
apaisé le plus de remords
régénéré le plus de caractères»
Charles Secrétan



What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible