Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 20 oct - dec 1971

 



Signification spirituelle de huit parfums de la Bible

J. Beauverd

Au travers des huit parfums énumérés dans les versets 22 à 38 du chapitre 30 du livre de l'Exode, comme au travers de toute la Bible, nous devons chercher la Personne de Christ. C'est Lui qui est la clé de la Parole de Dieu, comme aussi de tous les problèmes fondamentaux de la vie de l'homme.

Quelques principes permettent de saisir le sens profond et parfois caché de versets bibliques :

1. Comprendre qu'un verset de la Bible s'explique toujours par un autre verset. Une conséquence de ce fait sera que plus nous connaissons ce Livre. plus aussi nous l'apprécierons.

2. Il faut toujours tenir compte du contexte, c'est-à-dire des versets qui précèdent et de ceux qui suivent, ainsi que de la signification de la partie de l'Ecriture (livre ou épître) lue.

3. Etre modeste et ne pas s'imaginer que l'on va tout comprendre d'un coup ! Il est donc important de prier avant de lire l'Ecriture Sainte, afin d'être éclairé par l'Esprit de Dieu.

Nous trouvons dans les deux séries de quatre parfums chacune, ce que Christ a été dans toute Sa vie ici-bas et ce qu'Il est maintenant pour le coeur de Dieu: .Un parfum répandu » (Cant. 1 : 3).

1. La myrrhe: parfum dont la Bible parle le plus souvent. Vient d'un arbre dont le tronc blessé donne des larmes qui se coagulent à l'air et forment comme des perles de résine.
Ce premier parfum nous parle des larmes et des souffrances de Christ, qui sont à la base de notre Salut. Il a pleuré au tombeau de Lazare, au jardin de Gethsémané et sur Jérusalem. La misère humaine ne l'a pas laissé indifférent, mais il a communié avec elle et a connu nos difficultés d'hommes, sans toutefois jamais pécher.
Au Psaume 102: 9 et au Ps. 42: 3, par la voix prophétique, notre Seigneur peut dire, par avance: « J'ai mêlé de pleurs mon breuvage » et « Mes larmes ont été mon pain, jour et nuit ».

2. Le cinnamone : fort bel arbre qui répand au loin le parfum de son écorce. Jésus qui a été l'homme parfait des desseins de Dieu a répandu la bonne odeur de Ses perfections et de Sa soumission à la volonté de Son Père. Eph. 5: 2 nous exhorte à: « Marcher dans l'amour, comme aussi le Christ nous a aimés et s'est livré Lui-même pour nous, comme offrande et sacrifice à Dieu, en parfum de bonne odeur ».
Il a été, d'une part, un homme parfait devant Dieu, pour Dieu, et, d'autre part, une manifestation parfaite d'un Dieu d'amour pour l'homme.

3. Le roseau aromatique: il s'agit d'une plante faible, mais dont la racine blanche a une odeur excellente. Cela nous parle de ce que Christ a rencontré dans le monde opposé à Dieu. Comme le roseau, il a souvent plié sous les vents contraires, mais n'a jamais rompu. Il a souffert de la méchanceté humaine, mais est resté parfait en toutes choses. Ni les puissances de l'enfer, ni celles du monde, n'ont pu le faire dévier de Son chemin et de l'oeuvre qu'il allait accomplir pour nous sauver du péché.

4. La casse: elle vient d'un arbre magnifique. En Job 42 : 14, une des filles de Job, lorsqu'il a retrouvé la bénédiction divine, est appelée « Ketsia », c'est-à-dire « casse ».
Ce parfum nous parle de la grandeur et de la beauté spirituelle extraordinaires de la Personne de Jésus-Christ. Lire le Psaume 45 qui révèle cet aspect du Sauveur. Il n'est pas resté dans la mort, mais Il est ressuscité d'une façon glorieuse. La pensée de Sa glorieuse résurrection est liée à ce parfum.
Le verset 8 du Psaume 45 résume en trois parfums l'essentiel de l'oeuvre de notre Seigneur: 1 : « Tous tes vêtements sont myrrhe » : Ses souffrances. - 2 : aloès (parfum employé pour embaumer les morts) : Sa mort, et 3 : casse: Sa résurrection et glorification.
Christ a souffert à notre place pour expier nos péchés. Il est mort pour nous tirer de notre mort spirituelle. Il est ressuscité, nous entraînant à Sa suite dans une vie nouvelle et éclatante.

5. Le stacte: se trouve à l'état de gouttelettes à l'intérieur des grains de myrrhe. Il est donc invisible à l'oeil humain. Nous avons là une image de ce qui est si grand et profond dans l'oeuvre de Christ, que Dieu seul peut le discerner et l'apprécier à sa juste valeur.

6. Coquille odoriférante: se trouve au fond des mers. Cela symbolise ce que Jésus-Christ a ressenti lorsque les eaux du jugement de Dieu passaient sur sa tête. Le jugement que nous avions mérité pour nos actes mauvais, Il l'a pris sur Lui, à condition bien sûr que nous reconnaissions notre état de péché, que nous nous en repentions sincèrement et que nous demandions à Dieu Son pardon par l'oeuvre de Jésus-Christ à la Croix Notre salut a été accompli dans un sens il y a déjà deux mille ans, mais dans un autre sens, pour que ce salut devienne une réalité pour nous, il faut se convertir au Christ.
Par la voix prophétique de David, Jésus peut s'écrier dans le Psaume 69, aux versets 1 et 2 : « Les eaux me sont entrées jusque dans l'âme. Je suis enfoncé dans une boue profonde, et il n'y a pas où prendre pied; je suis entré dans la profondeur des eaux, et le courant me submerge ».

7 .Le galbanum : vient d'une plante âcre et amère. Pris isolément, il est désagréable, mais mélangé aux autres, il leur donne un relief et une force tout particuliers. Cela nous montre que Christ est une odeur de mort pour ceux qui le refusent. Il n'y aura pas de seconde chance après cette vie. Notre salut ou notre perdition se décident maintenant. D'où l'importance de ne pas attendre qu'il soit trop tard pour se décider résolument pour Christ.

8. L'encens pur: il est produit par une racine brûlée et donne une flamme blanche et pure qui monte devant Dieu. Image des perfections illimitées du Fils de Dieu. Il est un encens pur et sans égal.
Le texte ajoute « très fin », ce qui indique symboliquement que dans les moindres détails de Sa vie, Il a manifesté la même perfection constante.

En conclusion, nous pouvons dire que Jésus-Christ constitue la réponse à tous nos problèmes et que Lui seul peut donner son plein sens à notre existence et satisfaire les besoins les plus profonds de l'âme humaine.

* * *
What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible