Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 23 jul - sep 1972

 



Où va le monde ?

Par Mabanga Philémon - République du Zaïre

Tout le monde a peur ! On se rend compte que tout ne va pas comme il faudrait, car le monde se trouve dans un désordre lamentable.

L'époque où nous vivons, ce vingtième siècle qui est la proie d'une crise mondiale, de bouleversements politiques, de l'immoralité et de l'angoisse humaine. Chacun sait que les récentes découvertes dans le domaine thermonucléaire nous permettent, à présent, d'anéantir tout être vivant sur la terrer Nous sommes à un pas de l'abîme, au seuil des tourments et des douleurs !

La Bible, le Livre le plus important du monde, vous sera d'autant plus utile si vous parvenez à y découvrir le rapport direct entre votre propre vie et les événements mondiaux, si vous y distinguez le lien étroit entre les événements prophétisés et les nouvelles que vous entendez chaque jour à la radio, ou que vous voyez, peut-être, à la télévision et dans les films d'actualité. L'Evangile de Jésus-Christ est le message de Dieu aux hommes, proclamant la vérité au sujet du plan divin sur cette terre, et prophétisant les nombreux événements qui surviendront avant la fin du monde et le futur Royaume de Dieu où la véritable paix va régner.

Un monde en chaos

Une puissante nation athée semble vouloir conquérir notre planète entière : le communisme s'avance à pas de géant vers de nombreux pays. Toutefois, ce qui est plus effrayant encore, c'est qu'il est possible, de nos jours, d'anéantir totalement toute vie de la surface de la terre.

On a même réussi à mettre au point un procédé beaucoup moins coûteux pour fabriquer des bombes atomiques. Aujourd'hui, ces engins destructifs se trouvent à la portée de presque tous les Etats, et cela ne fait qu'aggraver une situation déjà sérieuse. Il y a quelques années, le monde craignait une destruction par la bombe atomique. De nos jours, c'est la bombe « H » qui constitue la grande menace . . . une menace dont la force destructrice dépasserait de mille fois celle de la bombe A. Pour la première fois de son histoire, le monde se voit menacé d'une destruction totale.

L'intervention divine est nécessaire

De nombreuses personnes, pourtant intelligentes, se moquent de l'idée que Jésus-Christ reviendra bientôt sur terre. A les en croire, un tel concept serait totalement dénué de bon sens.

C'est là le fruit d'une époque qui a perdu de vue la réalité de Dieu. La présente génération se pique d'être la plus intellectuelle, la plus cosmopolite, voire la plus « sage » qui ait jamais existé ; néanmoins, elle rejette totalement la base même de toute sagesse, à savoir : Pourquoi sommes-nous nés ? Pourquoi vivons-nous ? Quel est le but de l'existence humaine ?

Peut-on éviter le chaos mondial ?

En dépit des efforts mutuels des nations pour conclure une paix durable, la guerre est toujours à l'horizon. Avec l'apparition de la bombe à hydrogène, l'humanité peut maintenant prononcer son propre arrêt de mort !
On entend dire que notre dernier espoir réside dans l'établissement d'un « gouvernement mondial ». On fait ce qu'on peut pour l'établir, mais on y échoue misérablement, bien entendu. Voyant cet échec. les hommes d'Etat et les saavants se rendent maintenant compte de la gravité de la situation. Ils redoutent l'avenir . . . et pour cause.

L'humanité est dans une situation bien précaire. L'horizon est formé de ténèbres. N'existe-t-il donc aucun espoir ? Si il en existe un : L'intervention prochaine de Jésus-Christ dans les affaires d'un monde quasi-mort- bond !

Pourquoi le monde se trouve-t-il dans cette situation si confuse ?

Dans la même prophétie, Jésus nous donne la raison pour laquelle le monde se trouve de nos jours dans une telle situation : « Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l'avènement du Fils de l'Homme », affirme-t-il (Matth. 24 : 37).

Or, que faisait-on du temps de Noé pour mériter une destruction si totale et si affreuse ?

Ouvrez votre Bible à Genèse 6 : 12 : « Dieu regarda la terre, et voici, elle était corrompue ; car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre ».

Ailleurs nous lisons : « La terre était pleine de violence » (verset 11) .

Des hommes charnels avaient donné libre cours à leur « raison », humaine, ayant abandonné la voie de la vie que l'Eternel avait donnée dès le début. C'est la substitution de la raison pervertie des hommes aux voies sacrées de l'Eternel qui amène la destruction imminente. Jésus affirme, en effet, qu'à Son retour, les conditions existant au temps de Noé régneront à nouveau dans le monde.

Parlant de ceux qui convoitent la chair, l'apôtre Paul déclare : « Ils ne connaissent pas le chemin de la paix ; la crainte de l'Eternel (ou Dieu) n'est pas devant leurs yeux » (Rom. 3 : 16-18).

Remarquez que Dieu parle d'un chemin de paix bien défini, et qu'Il attribue l'ignorance de cette voie à une seule raison : l'absence de la vraie crainte de Dieu.

De nos jours, à tous les échelons de la population, il n'est plus exceptionnel d'avoir, à l'égard de la volonté et de l'autorité divines, un sentiment d'irrévérence, voire de mépris. Notre prétendu « siècle de lumière » a engendré un peuple qui, consciemment ou non, ne fait que se détourner des voies de l'Eternel. Est-il difficile de voir où nous en sommes ?

Le crime s'en va croissant de jour en jour dans le monde entier. Le nombre des actes d'immoralité et de brigandage ne fait que monter en flèche.

Le crime et la violence sont toujours en plein essor. Les hommes commencent enfin à se rendre compte qu'il y a quelque chose qui « ne marche pas » comme il faudrait, que quelque chose « cloche ».

C'était prédit

Ces temps de détresse sont clairement décrits dans la Bible . . . Lisez par exemple Il Tim. 3 : 1-5, et parcourez ensuite le chapitre entier. « Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles », nous dit I'apôtre Paul, décrivant la dégénérescence des hommes de notre époque : « les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, déloyaux . . . ».

Comme la Bible l'avait prédit, le monde aujourd'hui est semblable au monde « du temps de Noé » (Matth. 24 : 37). A l'heure actuelle, tout comme auparavant, l'Eternel voit que la méchanceté des hommes est grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur coeur se portent chaque jour uniquement vers le mal (Gen. 6 : 5). La terre est pleine de violence (verset 11).

Assoiffé de gain et d'opulence, l'homme, une fois de plus, ne songe qu'à la conquête et s'achemine tout droit vers sa propre destruction.

Un seul espoir

La première cause des présents désordres mondiaux et, en principe, leur seule solution a été suggérée de façon dramatique par quelques hommes d'Etat. Leurs conclusions dans le cas présent, s'accordent avec celles de la Bible : LA PAIX ne peut être établie dans le monde à moins que le cour et le caractère des hommes ne soient complètement changés.

« L'humanité, dès les temps les plus reculés, a toujours recherché la paix », a déclaré, il y a quelques années, le général Mac Arthur devant le Congrès des Etats-unis d'Amérique. Les conventions militaires, la balance des pouvoirs, la Société des Nations, tout a été voué à un échec total. il en résulte que le monde a eu recours aux armes qui semblaient offrir la seule façon de régler les différends entre les nations.

Mais à présent, à cause de la nouvelle nature des guerres . . . le monde n'ose plus recourir aux armes pour régler ses différends. En effet, le vrai problème est foncièrement d'ordre théologique, et nécessite un esprit de bienveillance, accompagné d'une amélioration complète du caractère humain . . . Le changement doit être de l'esprit, non pas de la chair, si nous voulons sauver l'humanité ».

En fait, la voie de la chair aboutit toujours, tôt ou tard, à la destruction et à la mort. Seul un changement total de la nature et du caractère humains peut empêcher ce désastre.

Quelle est donc la solution ? Dieu seul a le pouvoir de changer la nature humaine qu'il a Lui-même placée dans l'homme. Lui seul peut amener l'homme vers la vraie voie de la paix. C'est pour accomplir cette tâche, en effet, que Jésus-Christ reviendra sur terre. Il régnera comme « Roi des rois et Seigneur des seigneurs et Prince de la Paix ». Sans cette intervention de I Eternel, l'humanité disparaîtrait complètement du globe terrestre. Sachant cela, et connaissant aussi la cruauté de l'homme, Jésus-Christ déclara : « Et, si ces jours n'étaient abrégés, PERSONNE ne serait sauvé » (Matth. 24 : 22).

* * *
What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible