Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 24 oct - dec 1972

 



Un événement funeste, le Péché

Mabanga M.-P. Zaïre.
Le péché est un sujet fort désagréable. On reproche aux chrétiens d'en parler trop souvent. Mais ils sont réalistes parce que le péché est un FAIT universel. Un événement qui a entraîné de grandes pertes dans la vie de l'homme.

Qu'est-ce que le péché ?

La Bible emploie, pour le définir, plusieurs termes. Le péché est une insuffisance, une erreur, un écart, une bévue, quelque chose qui manque son but. Une autre définition nous le révèle comme quelque chose qui est contre la justice. Ces termes impliquent l'existence d'une loi morale qui est à la fois, pour nous, un idéal impossible à atteindre et un ensemble de commandements que nous transgressons. « Celui donc qui sait faire ce qui est bien et qui ne le fait pas commet un péché » (Jacq. 4 : 17). Et « quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi ».

Moralement parlant,

le péché est une « faute » considérée comme entachant l'âme elle-même, la transgression d'une règle, qui a comme corollaire une diminution même de l'être, du moi. Ce qui compte, ce n'est pas la gravité de la faute, mais la négation par « moi » de la loi spirituelle qui fait le fond de mon être (Nabert).

Manquer le but

Le terme le plus usité vient d'une racine signifiant s'égarer, manquer son but. On peut dire ainsi : J'ai agi sans discernement, je me suis égaré, j'ai péché. L'action bonne est celle qui aboutit à un résultat positif ; l'action pécheresse, par contre, à un résultat négatif. Un autre mot pour péché, qui est d'un emploi courant, provient d'une racine désignant quelque chose de tordu, de courbé. Ici, l'action pécheresse s'oppose à l'action droite. Une autre expression, fréquente aussi, se rapporte au verbe se révolter.

Ce qui s'oppose à la vie

Le péché est donc ce qui s'écarte de la normale et de l'ordre divin, tout ce qui s'oppose à la vie. Lorsque le péché oeuvre à l'intérieur d'un homme, il y agit comme une maladie qui tarit les forces de la vie. Le péché est précisément ce qui nuit à la communauté, ce qui met les hommes en danger entre eux. Dieu a établi les ordonnances qui assurent la vie normale de l'humanité. Les transgresser, c'est se révolter contre Dieu.
Nous pouvons conclure de l'enseignement des Ecritures que le péché, c'est tout ce qui n'est pas conforme au caractère de Dieu, qu il s'agisse d'un acte, d'une disparition, d'un état. Quel qu'il soit, il est PECHÉ quand il s'écarte de ce que Dieu est. En effet, le péché est toujours contre Dieu. Pécher, c'est n'être pas conforme à Dieu et par conséquent lui déplaire.
(A suivre)

* * *


What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible