Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 26 avr - jun 1973

 



Quelques caractères du fils de Dieu et leurs implications pour les croyants

Jacques Beauverd

1. Qui d'entre vous me convainc de péché ? (Jean 8 : 46)

Christ a été le seul homme qui pouvait lancer ce défi à ses contradicteurs. Parce qu'il a vécu pleinement la parole du Psaume 87: 7 « Toutes mes sources sont en Dieu ». II a manifesté dans sa vie entière une perfection telle que personne n'a pu relever son défi et le prendre en faute en quoi que ce soit.

Il n'est pas nécessaire de vivre longtemps avec un proche pour s'apercevoir de ses défauts; n'est-il pas frappant de constater que les disciples qui avaient passé près de trois ans dans sa présence constante ont unanimement confessé sa totale et constante sainteté ?

En Jean 14: 30, le Seigneur peut ajouter « Le chef de ce monde vient et Il n'a rien en moi » L'apôtre Paul s'écrie en parlant de Jésus-Christ: « Il n'a pas connu le péché », Sa pensée était toujours parfaitement pure, Jean déclare dans sa première épître, au chapitre 3 : 5, qu'en Jésus « il n'y avait point de de péché », son coeur était comme un livre ouvert dans lequel le Père ne lisait que perfections.

Pierre, dans sa première épître, au chapitre 2 : 2, affirme que notre Seigneur « n'a point commis de péché ». Il fut celui dont la marche pratique était continuellement en accord avec son enseignement.

N'est-il pas merveilleux de réaliser que c'est au travers de cette totale perfection de Christ que Dieu voit maintenant chaque vrai chrétien ? A cet égard, l'apôtre Paul pouvait écrire en I Cor. 1 : 30 : « Christ... notre sainteté ». La sainteté même du Sauveur nous est attribuée par Dieu et notre position chrétienne est que tel est Christ, tels nous sommes devant Dieu, revêtus de la robe de justice que le Seigneur nous a acquise par son propre sang sur la croix du Calvaire.

La réalisation constante de la grâce divine rend le croyant capable de manifester dans le monde une réelle sainteté et de demeurer dans la paix de Dieu. Jésus-Christ est le Parfait Modèle du croyant et une simple question pratique permet de trouver la solution à bien des problèmes que se posent des chrétiens ; celle-ci peut se formuler de la façon suivante: Christ irait-il dans tel lieu ? Lirait-il tel livre ? Dans ma situation, comment parlerait-il ou comment agirait-Il ?

2. Il (Jésus) connaissait tous les hommes et savait ce qui était dans l'homme.

Jésus-Christ est Dieu manifesté en chair et possède donc pleinement le caractère divin de l'omniscience (connaissance de toutes choses). Rien ne peut lui être caché, il discerne les intentions des coeurs et voit les actions les mieux dissimulées. C'est là le sens d'Apocalypse 5 : 6 : « l'Agneau avait sept cornes et sept yeux ». Jésus, « l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde » est tout-puissant (sept cornes = plénitude de la force) et omniscient (sept yeux = plénitude de la vision, de la connaissance). Quel privilège de connaître Celui qui, sachant toutes choses, peut nous comprendre parfaitement et nous aider en toute circonstance.

Ce passage a une valeur exhortative aussi, puisque le jour vient où. Il n'y a rien de couvert qui ne sera révélé, ni rien de secret qui ne sera connu... Ce dont vous aurez parlé à l'oreille dans les chambres sera publié sur les toits. (Luc 12 : 2-3).

3. Jamais homme ne parla comme cet homme. (Jean 7 : 46)

La Parole de Dieu incarnée s'exprimait et nul ne pouvait la confondre ou la trouver en défaut. C'est pourquoi il est écrit que le Fils de Dieu « enseignait comme ayant autorité, non pas comme les scribes » (Marc 1 : 22). A sa voix les démons étaient chassés, les malades guéris et la tempête apaisée.

Nous sommes le Corps de Christ, son Eglise, et par conséquent c'est nous aussi qui sommes porteurs de la Parole de Dieu, quelle grâce et quelle responsabilité ! Le Christ vivant ne peut être connu des hommes que si nous sommes fidèles au dernier désir exprimé par notre Seigneur aux siens avant de monter au ciel: « Allez donc et faites disciples toutes les nations »: (Matth. 28: 19) ; « Prêchez l'Evangile à toute la création » (Marc 16: 15).

* * *



Avec le fidèle, tu es fidèle,
Avec l'intègre, tu es intègre,
Avec celui qui est pur, tu te montres pur.
Mais avec le pervers, tu te joues de sa perversité !
Tu sauves le peuple des humbles
Et sous ton regard, les superbes sont abaissés.

What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible