Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 26 avr - jun 1973

 



Les enquêtes du Béréen

MOISE

F. DROZ

La Bible tout entière, et non seulement l'Ancien Testament. nous parle beaucoup de Moïse. Celui qui veut étudier ce pilier de l'Ancien Testament ne devra pas hésiter à lire l'Exode, le Lévitique, les Nombres et le Deutéronome, plus les Evangiles, le livre des Actes et plusieurs épîtres. Une telle étude sortirait du cadre de notre cahier, aussi nous nous arrêterons aux grandes lignes de la vie de Moïse, en encourageant les lecteurs à approfondir par un travail personnel l'enquête de ce jour. Une grande richesse et une véritable bénédiction sont réservées à tous ceux qui sondent les Ecritures et qui appliquent leur coeur à écouter ce que Dieu veut leur enseigner.

MOISE

Il occupe une place importante dans la Bible: « L'Eternel parlait à Moïse, face à face, comme un homme parle à son ami » (Exode 33: 11, 17-23).

Il reçoit les commandements de Dieu (Exode 20 et suivants). Dieu donne à Moïse toutes les instructions nécessaires pour la construction précise du Tabernacle (Exode 25 et suivants). Il reçoit de Dieu les deux tables du témoignage :

« Lorsque l'Eternel eut achevé de parler à Moïse sur la montagne du Sinaï, il lui donna les deux tables du témoignage, tables de pierre, écrites du doigt de Dieu »(Exode 31 : 8).

Moïse, placé entre Dieu et le peuple, intercède avec ferveur pour les siens :

« Pardonne maintenant leur péché! Sinon, efface-moi de ton livre que tu as écrit » (Exode 32 : 32). On retrouve aussi cet état d'esprit chez l'apôtre Paul, selon Rom. 9; 3.

Moïse fait encore un véritable travail d'écrivain :

« Moïse écrivit leurs marches de station en station, d'après l'ordre de l'Eternel » (Nombres 32 : 2).

Enfin, dans le Lévitique, nous voyons sans cesse apparaître ces mots: « L'Eternel parla à Moïse », tandis que le Deutéronome nous rapporte les paroles de Moïse à son peuple, paroles venant de l'Eternel.

L'Evangile de Jean (1 : 17) rappelle que la loi a été donnée par Moïse, qui se trouve mentionné plus de vingt-cinq fois dans cet Evangile et dans le livre des Actes des Apôtres.

Nous avons donc un grand personnage devant les yeux, qui naquit en Egypte alors que les Hébreux étaient soumis à toutes sortes d'épreuves. Pharaon a peur de ce peuple nombreux. Il essaie de le décimer. Pourtant. cette brutale servitude rendra les Hébreux résistants pour la traversée du désert. Malgré toutes les charges et les travaux rudes, le peuple se multiplie. Pharaon emploie alors les grands moyens: mise à mort des garçons nouveau-nés. (Exode 1).

De un à quarante ans.

C'est dans ce contexte que Moïse fit son entrée dans le monde. C'était un petit garçon qui pleurait (Ex. 2 : 6) .II était divinement beau (Actes 7 : 20). Pourquoi n'a-t-il pas subi le sort réservé aux garçons ? Avant tout parce que Dieu l'avait choisi pour en faire l'homme que nous avons vu plus haut. Qu'a-t-il fallu pour que ce petit garçon ne soit pas mis à mort ? Le courage et l'ingéniosité de sa mère. La complicité de sa tante. La découverte par la fille du Pharaon. Le caprice de celle-ci.

Des circonstances particulières appellent des conséquences particulières: la mère de Moïse devient une nourrice payée pour allaiter son propre fils. Celui-ci fait son entrée au palais même du pharaon (Exode 2: 1-10).

La main de Dieu est derrière tous ces événements. Savons- nous la discerner dans notre vie ? Non seulement Moïse ne mourra pas, mais il grandira au palais de Pharaon et recevra une instruction qu'aucun autre n'a reçue. Lisez ce qu'Etienne en dit dans Actes 7 : 17-

De quarante à quatre-vingts ans.

Moïse est devenu grand (Ex. 2: 11 et Hébr. 11: 24). Nous le retrouvons à quarante ans. Il est fort, instruit et il décide de voir ce qui se passe parmi son peuple. Son savoir ne semble pas lui être très utile: comme premier acte, il tue un Egyptien de ses mains (devant ce fait nous pensons à la parole de Rom. 10: 2 ,«... ils ont du zèle pour Dieu, mais non selon la connaissance...»). Moïse connaît alors la peur et se sauve au pays de Madian. Là, nous le voyons secourir sept jeunes filles aux prises avec des bergers. Il puise de l'eau, il abreuve le bétail et, en récompense, il reçoit une jeune fille pour épouse. Durant près de quarante ans, il fait paître les troupeaux de son beau- père (Ex. 2 : 11-25). Ainsi il a passé quarante ans dans les délices du palais de Pharaon et quarante ans parmi le bétail de Jéthro. Il ne doit plus avoir beaucoup d'illusions. Il ne sait pas que ces quatre-vingts ans d'apprentissage lui seront précieux pour la suite d'un ministère qu'il semble avoir oublié. N'est-ce pas un encouragement pour chacun de nous ? Dieu n'a pas oublié Moïse. Dieu ne nous oublie pas non plus. Quel que soit notre âge, nous devons nous tenir prêts à répondre: « Me voici », lorsque Dieu décidera de nous utiliser. Dieu ne force personne, mais dans sa grâce, il utilise ceux qui répondent « présent » à son appel.

De quatre-vingts à cent vingt ans.

C'est ainsi que nous retrouvons Moïse, au début du 3e chapitre de l'Exode, répondant « Me voici » à la voix de l'Eternel. Tout n'est pourtant pas si simple. Moïse discute fermement les ordres de Dieu: Exode 3 : 11 à 4 : 17. C'est seulement devant la colère de l'Eternel que Moïse se décide, sachant qu'il recevra l'aide d'Aaron. A quatre-vingts ans, Moïse part donc pour parlementer avec Pharaon et obtenir de celui-ci qu'il laisse les Hébreux partir d'Egypte. Il faudra les interventions divines pour que cette ambassade réussisse. Les 10 plaies d'Egypte y seront pour beaucoup, et c'est enfin au chapitre 14 de l'Exode que les Hébreux sont prêts à sortir d'Egypte. C'est le début du plus grand voyage organisé de tous les siècles : 603'550 personnes de plus de vingt ans, aptes à porter les armes (Nbr. 1 : 46). II est intéressant de noter que près de 1500 ans avant Jésus-Christ, les personnes de moins de vingt ans n'étaient pas enregistrées dans les statistiques et pouvaient être comparées aux enfants mineurs de notre temps. Un autre fait, tragique celui-là : en raison des désobéissances répétées, seuls deux hommes sur les 603'550 sont entrés au pays de la promesse (l'Israël d'aujourd'hui) .Et Moïse ne fait pas partie de ces deux hommes en raison d'une attitude de révolte (Nombres 20: 8-12).

La traversée, ou plutôt les pérégrinations dans le désert vont durer environ quarante ans. Quarante années durant lesquelles Moïse pourra mettre en pratique ses connaissances et ses expériences passées. Il sera à la tête de son peuple, devra le conduire, lui servir de juge. Débordé par tant de travail. il se fera aider par des chefs (Exode 18). Il sera souvent pris à partie par son peuple et devra sans cesse intervenir auprès de Dieu pour retenir un châtiment mérité. Au sein même de sa famille. il trouvera de l'envie (Nombres 12). Mais nous ne voudrions pas, chers lecteurs, vous donner une fausse idée de Moïse. Ce n'était pas un potentat arrogant, ni un dictateur cruel: « Or Moïse était un homme très doux (ou humble), plus que tous les hommes qui étaient sur la surface de la terre » (Nombres 12: 3).

Moïse était âgé de cent vingt ans quand il mourut; son oeil n'était pas affaibli et sa vigueur ne s'en était pas allée (Deut. 34: 7) .

Répondant à l'ordre de Dieu (Deut. 3 : 28), Moïse remet sa charge à Josué (Deut. 31 : 14) et monte une dernière fois sur une montagne (il en a gravi des sommets durant sa vie !). Obéissant et serein jusqu'au bout, Moïse meurt et «...personne ne connaît son sépulcre jusqu'à ce jour...» (Deut. 34: 6). Comme oraison funèbre, les Ecritures nous laissent ce témoignage: « Et il ne s'est plus levé en Israël de prophète tel que Moïse, que l'Eternel ait connu face à face...» (Deut. 34: 10).

En guise de conclusion,

nous citerons une parole que Dieu adressa à Moïse et qui est d'une telle actualité que les journaux en relatent l'accomplissement.

« Quand tu serais exilé à l'autre extrémité du ciel, l'Eternel ton Dieu, te rassemblera de là, et c'est là qu'il ira te chercher» (Deut. 30 : 4). Israël dispersé aux quatre coins du monde! Certains pays, bien sûr, ne laissent partir que des Juifs inaptes à servir, mais ce que Dieu a dit, Il l'accomplira, Cette parole de Moïse devient, petit à petit, et sous nos yeux, une réalité qui prends corps. Que ce soit un encouragement pour nos âmes et un affermissement pour notre foi.

* * *

What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible