Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 27 jul - sep 1973

 



Où va le monde ?

(Voir No 23)
Mabanga. Zaïre

Un matin, sur la montagne des Oliviers, les disciples qui étaient seuls avec Jésus lui posèrent trois questions très importantes: « Quand cela arrivera-t-il, quel sera le signe de ton avènement et celui de la FIN DU MONDE ? » (Matt. 24 : 3). Si le monde avait étudié les signes de l'Ancien Testament, il aurait su que Jésus allait venir et il L'aurait accueilli, mais son ignorance et son aveuglement face aux enseignements de l'Ecriture l'empêchèrent de Le reconnaître. En effet, les signes prédits dans l'Ancien Testament annonçant sa première venue, s'étaient réalisés littéralement.

Il en sera de même pour sa seconde venue. Jésus a dit à ses disciples qu'il y aurait des signes qu'ils pourraient observer, mais à deux reprises, Il les mit en garde de ne pas fixer de dates. « Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul » (Matt. 24 : 36). « Ce n'est pas à vous de connaître les temps et les moments que le Père a fixés de sa propre autorité » (Actes 1 : 7). Mais s'il les avertit de ne pas spéculer sur le moment exact de son retour, Il les assure qu'il y avait des SIGNES tout au long des Ecritures et dans ses paroles qui « annonceraient » à ceux qui ont « des yeux pour voir » que le temps « approcherait ».

« Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche » (Luc 21 : 28). Jésus fait allusion aux « signes des temps », qui servent d'évidence de la révélation biblique.

Jésus a dit qu'il y aurait une génération ayant certaines caractéristiques indiquant que la fin était proche. En d'autres termes, il y aura une « génération X » à un moment donné de l'histoire à laquelle tous les signes s'appliqueront.Ceux dont les coeurs ont été transformés par Jésus-Christ et dont les esprits ont été éclairés par le Saint-Esprit seront capables de lire les signes de ce jour-là et d'avertir les gens comme le fit Noé.

Nous avons vu ci-dessus que « pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait... » (Matt. 24 : 36). A deux reprises, Christ nous mit en garde de ne pas fixer de dates. Cependant, Christ n'a pas gardé le secret de son retour. Mais il nous a avancé quelques signes précurseurs pour que nous nous tenions prêts. Quand ces choses commenceront à arriver, certes, les enfants de la lumière verront et sauront que le temps de son retour est proche. C'est pourquoi, l'apôtre Paul a écrit aux chrétiens authentiques de Thessalonique: « Mais vous, frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour (le jour de sa venue) vous surprenne comme un voleur, vous êtes tous des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres » (I Thess. 5 : 4-5). II est à noter que les gens de la nuit et des ténèbres (c'est-à-dire les non-convertis) ne sauront pas que le Fils de Dieu va revenir, bien qu'ils voient tant de signes précurseurs l'annoncer.

Les enfants de Dieu de par le monde se rendent compte que leur Sauveur et Seigneur va bientôt revenir, et leur délivrance approche rapidement. Car les signes révélateurs se font de plus en plus jour. Aujourd'hui, pour la première fois depuis le moment où Christ est monté au ciel, il semble vraiment que ces signes convergent.

Quels sont des signes précurseurs ?

Jésus comparait notre génération à celle de Noé. Lorsque Jésus parcourait la terre, il y a environ 2000 ans, Il savait ce qui arriverait aux hommes, car il connaissait les pensées de leur coeur. Jésus a déclaré: « Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l'homme » (Jésus-Christ).

Que faisaient-ils au juste ? Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants (Luc 17: 26-27). En dépit des avertissements que Dieu donna par Noé, ils étaient si occupés d'eux-mêmes et de leurs méchancetés qu'ils « ne se doutèrent de rien jusqu'à ce que le déluge vînt » (Matt. 24 : 39). Dans ce même ordre d'idée, Jésus a aussi dit: « Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement. Les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient... il en sera de même le jour où le Fils de l'homme paraîtra. (Luc 17: 28-30) .

Cette comparaison de notre temps à celui de Noé et de Lot est très remarquable dans notre génération. Voilà « un signe de la fin ».
* * *
What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible