Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 28 oct - dec 1973

 



S'occuper de Dieu et de Celui qu'il a envoyé conduit à l'ADORATION, mais de plus remplit l'adorateur d'une joie sainte, indescriptible, élevant l'âme vers les "lieux célestes, en Christ".

ADORER

« L'âme est rassasiée de joie en ta présence; il y a des délices à ta droite pour toujours » (Ps. 16.11).
« Je m'avancerai vers l'autel de Dieu, du Dieu qui est ma joie et mon allégresse » (Ps.43 : 4).



1. On adore l'Eternel - Dieu et Jésus-Christ.

2. La vénération est un profond respect; elle n'atteint pas l'adoration.

3. Par contre, on révère celui qu'on estime, ses parents, etc.

4. On honore les rois, les présidents, les membres du gouvernement, les gens de bien par des égards, des politesses. On peut honorer une personne sans l'estimer.

5. Le respect est une distinction honorable, soit la manifestation du moindre degré d'honneur.

Adorer

est l'attitude la plus élevée de la vénération de la part du croyant envers le Créateur-Dieu. Le croyant est invité à s'adresser à Dieu; comme Dieu est Esprit, c'est par l'esprit que l'homme doit le faire. L'adoration prend la forme d'une prière. C'est donc par la parole que l'homme formule une prière par laquelle il ne demande rien, mais par laquelle il donne.

Le psaume 104 est une prière d'adoration. Dieu est adoré dans sa dignité, pour sa valeur, ses attributs. ses actes :

« Mon âme, bénis l'Eternel !
Eternel, mon Dieu, tu es merveilleusement grand ;
Tu es revêtu de splendeur et de majesté.
L'Eternel s'enveloppe de lumière comme d'un manteau ;
Il déploie les cieux comme une tente.
Il construit au-dessus des eaux sa demeure inaccessible ;
Les nuages lui servent de char ;
Il s'avance sur les ailes du vent.
Des souffles du vent il fait ses messagers,
Et des flammes de feu ses serviteurs... ..........
Que la gloire de l'Eternel dure à toujours
..........
Je chanterai la gloire de l'Eternel tant que je vivrai,
Je psalmodierai en !'honneur de mon Dieu tant que j'existerai! »

Ce psaume n'est cité qu'en partie. Un exemple typique est à lire dans Deutéronome 26 : 3-10. L'Israélite apporte son offrande aux pieds de l'Eternel. Il reconnaît tout LUI devoir. Il ne demande rien, mais il offre le merci, la reconnaissance de son coeur. En toute humilité, il s'exprime devant l'Eternel: il adore.

L'exemple de prière que nous a donné Jésus dans Matt. ch. 6 et Luc ch. 11 est très court. Les trois premières paroles exprimées ne le sont point en faveur du demandeur, mais en faveur de Dieu :

« Notre Père qui es aux cieux,
Que ton nom soit sanctifié,
Que ton règne vienne... »

Le chrétien entre tout entier dans l'atmosphère du ciel. Il est désireux de voir s'accomplir les voeux de Dieu lui-même ; il s'y intègre intimement. Il prie Dieu pour Dieu.

Les exemples bibliques sont là devant nous. C'est ainsi que le chrétien doit commencer ses prières: adorer Dieu et son envoyé, Jésus-Christ.

* * *
What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible