Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 34 avr - jun 1975

 



Le Chemin du Salut

Jacques Beauverd

Le chemin qui conduit de la perdition de l'âme à l'heureuse certitude d'être sauvé peut être divisé en six étapes.

La première s'appelle LE FAIT DU PÉCHÉ

Rom.3 : 23: « Il n'y a pas de différence entre les hommes, car tous ont péché et sont privés de la présence glorieuse de Dieu. Le mal est un fait terrible et évident. A quelqu'un qui nierait qu'il est pécheur, il suffirait de suggérer d'inscrire toutes ses paroles et pensées les plus secrètes d'un jour sur une grande feuille de papier qu'il devrait montrer à chacun. Nul doute qu'il serait pour le moins gêné d'avouer à tous certaines paroles ou pensées et qu'il se rendrait compte de son véritable état.

La seconde est la CONSÉQUENCE DU PÉCHÉ

Rom. 6 : 23 : « Le salaire du péché c'est la mort ». Il n'est pas de lieu sur la terre où les hommes ne meurent pas. La mort physique est le signe visible de la réalité invisible de la mort spirituelle causée par le péché, la désobéissance aux commandements de Dieu. La mort spirituelle est une chose terrible qui équivaut à être éternellement séparé de Dieu et à connaître Son jugement et Sa colère.

La troisième consiste à réaliser que LE PÉCHÉ A ÉTÉ PORTÉ PAR CHRIST ET QU'IL EN A SUBI LE CHATIMENT A NOTRE PLACE

Rom. 5 : 8 : « Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous ». Lors de la deuxième guerre mondiale un serviteur de Dieu vit un père de famille qui allait être fusillé. Il s'avança alors, prit sa place et mourut. De même, Jésus a reçu la punition que nous avions méritée pour les fautes que nous avons commises contre Dieu et nos frères. Dieu a démontré que le sacrifice de Son Fils unique était pleinement suffisant pour notre salut en Le ressuscitant trois jours après qu'Il ait péri.

La quatrième implique LA NÉCESSITÉ DE LA REPENTANCE

Actes 17 : 30 : « Dieu ordonne maintenant à tous les hommes en tous lieux de se repentir ». - Luc 13 : 3 : « Si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous de la même manière ». Vous devez regretter sincèrement vos fautes, demander pardon à Dieu, en décidant fermement de lui confier votre vie et de marcher dorénavant avec Lui. Ceci est une condition essentielle de votre salut.

La cinquième est LA RÉCEPTION DU SALUT

Apoc. 3 : 20 : Jésus dit: : « Je me tiens à la porte (de votre coeur) et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui et lui avec moi (c'est-à-dire, nous aurons un contact vivant et personnel) l'un avec l'autre). Certaines personnes croient que Christ a existé, de la même façon qu'ils croient que des grands personnages de l'histoire ont vécu, par exemple Napoléon. Cette sorte de foi n'est pas la vraie Foi. La Foi biblique, celle qui sauve, crée entre vous et Jésus-Christ une communion profonde et réelle parce qu'Il vit alors dans le Ciel et dans votre, coeur.

Si vous ne l'avez encore jamais fait, demandez maintenant à Dieu d'effacer toutes vos fautes par le sang que Jésus a versé sur la Croix pour vous et demandez à Christ d'entrer dans votre coeur.

La sixième est LA CERTITUDE DU SALUT

I Jean 5 : « Dieu nous a donné la vie éternelle, et cette vie est dans Son Fils. Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie. Je vous ai écrit ces choses, AFIN QUE VOUS SACHIEZ QUE VOUS AVEZ la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu.

Lorsque vous avez demandé à Christ d'entrer dans votre vie, vous devez croire qu'Il a répondu à votre prière, selon Sa promesse, et Lui dire merci. Si vous deviez mourir dans l'instant qui suit, seriez-vous sûr d'aller dans la bienheureuse présence de Dieu ? Si vous avez reçu Jésus dans votre existence, alors vous pouvez et devez avoir cette merveilleuse certitude, car c'est Dieu Lui-même qui vous assure dans Sa Parole, la Bible, que vous avez alors la vie éternelle et que vous devez le savoir. Il ne s'agit donc pas pour vous de vous SENTIR sauvé, mais simplement de CROIRE ce que la Bible vous dit.

Il est certes nécessaire de ne pas en rester là. Votre âme doit être nourrie chaque jour. Après votre conversion à Jésus-Christ, vous êtes semblable, dans le monde spirituel, à un bébé qui vient de naître. Votre être intérieur a besoin d'être nourri quotidiennement de Jésus au travers des Saintes Ecritures et il est indispensable de prier aussi chaque jour, car la prière est à votre âme ce que la respiration est à votre corps. Ce sera votre dialogue avec Dieu; Il vous parlera par Sa Parole, la Bible, et vous Lui parlerez par la prière.

Allez de l'avant en servant Christ, en témoignant de ce qu'Il a fait pour vous à ceux qui vous entourent et souvenez-vous en toute circonstance de la promesse qu'Il a donnée aux croyants, valable partout et toujours, « Je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde » (Mat. 28 : 20).

What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible