Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 38 avr - jun 1976

 



La page des jeunes chrétiens

Henri Lüscher

Lors d'une récente rencontre entre plusieurs groupes de jeunes chrétiens, nous avons tenté de résumer la question suivante :

Question No 2 :
Quel est le but d'un groupe de jeunes chrétiens ?

En parcourant le Nouveau Testament, spécialement les Actes, on est frappé de constater combien l'Eglise primitive vivait et prêchait un Evangile complet. Le message de la Croix aboutissait à celui du Christ ressuscité pour la justification du pécheur repentant. Il comprenait la vie présente comme les choses à venir. Jésus-Christ était donc une Espérance vivante pour eux (I Cor. 15 et I Th. 4). II y avait partage de ces réalités entre chrétiens. L'apôtre Paul avait fait en sorte que les jeunes chrétiens fussent intégrés dans l'Eglise, Il leur assignait une activité correspondant à leurs dons spirituels - tel un Timothée, par exemple. Il ne semble pas y avoir eu conflit entre générations. L'Eglise était dynamique et répandait le message de l'Evangile avec puissance. L'Eglise d'aujourd'hui aurait-elle perdu son premier amour ? (Apoc. 2 : 5). La vie en abondance et le dynamisme primitifs feraient-ils défaut de nos jours ? Précisément de nos jours, Dieu a suscité parmi la jeunesse une grande soif pour les valeurs non périssables. Un peu partout, des groupes se sont créés. Parfois le conflit des générations et l'incompréhension à l'égard des aspirations profondes des jeunes ont encore accentué le fossé entre groupes de jeunes et Eglises. L'Eglise de Christ devrait prendre soin de la jeunesse en partageant Jésus avec elle et en l'aidant à avancer dans la foi. Finalement, un groupe de jeunes chrétiens doit être complémentaire dans le cadre de l'Eglise. Il le sera si le but est atteint. Il consiste en trois points :
1. La connaissance biblique.
« La foi vient de ce qu'on entend et ce qu'on entend vient par la parole de Dieu » (Ro. 10: 17). A travers la Bible, l'homme parvient à la foi en Jésus-Christ, car elle rend témoignage du Seigneur (Jn 5 :39). C'est Dieu qui parle. A peu près quatre mille fois nous trouvons des expressions telles que « Le Seigneur dit », « la parole du Seigneur », « Dieu dit », etc., dans l'Ancien Testament. Dans le Nouveau Testament, l'apôtre Paul affirme que toute l'Ecriture est divinement inspirée (2 Tim. 3 : 16). Si nous lisons la Bible, l'Esprit de Dieu nous éclaire pour connaître mieux Jésus-Christ, le centre de toutes choses. Pour croître spirituellement, il est donc indispensable de méditer la Bible. Le prophète Jérémie prenait un tel plaisir à la lecture de la Parole de Dieu qu'elle se transformait en allégresse dans son coeur (Jér. 15, 16). Nous attachons beaucoup d'importance à l'instruction professionnelle. Pourquoi craindrions-nous des efforts pour arriver à une connaissance biblique plus approfondie de Dieu, de ses perfections et de ses desseins à l'égard des hommes! Ce sera laborieux, mais sera payé par la trésorerie divine! Alors, ne reculons devant aucun effort pour faire des études bibliques en commun.
2. Le partage.
Partage signifie communion. Dieu a toujours désiré partager la joie et l'intimité avec l'homme. Tout l'Ancien Testament en témoigne. Jésus nous a laissé un commandement: « Aimez-vous les uns les autres » (I Jn 4: 11-14). C'est la mesure de notre communion avec Dieu Lui- même. L'amour, le partage se cultivent et l'on apprend ainsi à se communiquer les joies et les peines. Puis, les prières d'ensemble sont l'expression de notre commun partage avec Dieu. Le groupe qui cultive cela découvrira une dimension horizontale: porter les fardeaux ensemble, se réjouir ensemble quand Dieu a béni une personne parmi le groupe d'une façon particulière.
3. Des réponses à des besoins personnels.
Tel jeune qui fréquente le groupe a peut-être des problèmes personnels. Par la lecture de la Bible et le partage, le Saint-Esprit peut déceler une détresse profonde chez quelqu'un. Il faut donc l'aider individuellement à résoudre son propre problème. Jésus sauve et libère. Mais il se peut que Dieu utilise un autre jeune dans le groupe pour aider son copain en détresse à être libéré. Le récit de l'entretien privé du Seigneur avec la Samaritaine illustre cela d'une façon frappante (Jn 4). Invitons peut-être ce camarade à partager un repas avec nous. Cela aidera beaucoup. Jésus a souvent utilisé les repas pour répondre aux besoins profonds de ses contemporains. Résumons: Le groupe qui recherche la connaissance biblique, le partage avec les frères, et l'aide spirituelle à celui qui souffre aura rempli sa mission.
* * *
What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible