Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 3 jul - sep 1967

 



Quelques pensées sur l'Eglise

Ch. Racine

DÉFINITION:

Le mot «Eglise» est tiré du terme grec «Ekklesia», du verbe «ek kaleo», «appeler dehors».

ORIGINE:

L'Eglise, en effet, est composée de tous ceux qui, croyant au Seigneur Jésus, sont «appelés hors du monde», pour devenir membres du corps de Christ par la puissance du Saint-Esprit (1 Cor. 12, 27). Dieu tire d'entre les nations et d'entre les juifs un peuple pour son nom, de sorte qu'il n'y a plus ni juifs, ni grecs, car nous avons tous été baptisés d'un seul Esprit pour être un seul corps, soit juifs, soit grecs, soit esclaves, soit hommes libres (1 Cor. 12, 13).
L'histoire de l'Eglise commence à la Pentecôte, par le baptême de l'Esprit (Actes 2) et s'achèvera au retour du Seigneur, lorsqu'il viendra l'enlever dans les nuées en l'air (1 Thess. 4,16-18).
Christ bâtit son Eglise. La première mention de l'Eglise se trouve en Mat th. 16. Le Seigneur demande à ses disciples: «Que disent les hommes que je suis, moi, le Fils de l'homme?" Aucun n'avait discerné en Lui le Fils de Dieu, le Messie, promis dans les Ecritures. «Et VOUS», ajoute le Seigneur, «qui dites-vous que je suis?» Simon Pierre, répondant, lui dit: «Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.» Jésus, lui répondant, dit: «Tu es bienheureux, Simon Barjonas, car la chair et le sang ne t'ont pas révélé cela, mais mon Père qui est dans les cieux.» «Et moi aussi, je te dis que tu es pierre, et sur ce roc je bâtirai mon Eglise, et les portes du hadès ne prévaudront pas contre elle» (Vers 13-18). Ainsi, nous apprenons que Christ lui-même, le Fils du Dieu vivant, était le rocher, sur lequel il allait bâtir son Eglise. Remarquons que le Seigneur dit: «Je bâtirai mon Eglise» C'était encore, à ce moment là, une oeuvre future, car il devait mourir, ressusciter, être élevé dans la gloire et envoyer le Saint-Esprit lors de la Pentecôte.
L'Eglise est bâtie sur un Christ mort et ressuscité: par sa mort, il a expié nos péchés; par sa résurrection, il a annulé la mort (2 Tim. 1, 10). Puis, ayant été glorifié, il a envoyé le Saint-Esprit (Jean 7, 39; 16, 7).

CARACTÈRE ET NATURE DE L'ÉGLISE

-De par son essence, elle n'est pas de ce monde (Jean 17,14-16).
-Nature et sphère de ses bénédictions
"Bénie de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ» (Eph. 1,3).
-Position des croyants
"Dieu nous a ressuscités ensemble et nous a fait asseoir dans les lieux célestes en Jésus-Christ» (Eph. 2,6).
-Héritage des croyants "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés pour une espérance vivante par la résurrection de Jésus-Christ d'entre les morts, pour un héritage incorruptible, sans souillure, inflétrissable conservé dans les cieux pour vous» (1 Pi. 1,3-4).
-Espérance des croyants Etre rendu conformes au Seigneur et partager sa gloire. "Père, je veux, quant à ceux que tu m'as donnés, que là où je suis, ils y soient aussi avec moi, afin qu'ils voient ma gloire, que tu m'as donnée» (Jean 17,24).

CONCLUSION

Quelle part bénie et heureuse que d'appartenir à l'Eglise de Jésus-Christ! Lecteur, est-elle ta part?



What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible