Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 44 oct - dec 1977

 



Notre « ordre de marche »

J. Beauverd

Lorsqu'une armée va partir en guerre, les soldats qui la composent re­çoivent d'abord un « ordre de marche ». De même, les disciples, et au travers d'eux tous les chrétiens, ont reçu un « ordre de marche » du Chef suprême, Jésus-Christ. Il se trouve dans l'évangile de Matthieu, au chapitre 28, versets 16 à 20. Ce commandement ultime et impératif de notre divin Maître avant son ascension auprès du Père comporte quatre fondements théologiques très importants. Il nous dit d'aller et d'annoncer l'évangile en fondant notre mission sur quatre bases dési­gnées dans le texte par les mots « tout » et « tous ».

  1. « Jésus, s'étant approché, leur parla ainsi : TOUT pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre ».

    C'est là la dimension dynamique de l'ordre du Seigneur. Cette pa­role nous rappelle que « Christ est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement » (Ro. 9: 5). Il nous envoie dans le monde en nous assurant de la réalité de Son pouvoir absolu pour l'accomplis­sement de la tâche qu'il nous confie. Nous pouvons donc évangéli­ser en répondant à son ordre: « Allez », dans une foi totale, en réa­lisant que malgré les apparences parfois trompeuses, toutes cho­ses sont dans sa main puissante.

  2. « Faites de TOUTES les nations des disciples ». Cette phrase expri­me la dimension universelle de notre activité. Aux Thessaloniciens, l'apôtre Paul écrit: « La parole du Seigneur a retenti de chez vous... en tous lieux » (I Th. 1 : 8). Peut-on en dire autant de nous ou de notre communauté ?

    Certes, on ne peut être partout à la fois et chacun doit témoigner là où le Seigneur de l'église le place, mais nous devons constam­ment avoir la pensée d'être de ceux qui « font des disciples » pour Christ. Par la prière, nous pouvons nous déplacer et être actifs sans être limités par l'espace et avoir une intercession vraiment univer­selle.

    Les résultats de Son oeuvre de salut proclamée sur toute la terre sont rendus visibles en Ap. 5: 9b: « Tu as été immolé, et tu as ra­cheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langues de tout peuple et de toute nation ».

  3. « Enseignez-leur à observer TOUT ce que je vous ai prescrit ». Nous découvrons ici la dimension didactique ou d'enseignement qui com­prend à la fois la dogmatique et l'éthique. il faut s'en tenir stricte­ment à tout ce que Jésus a enseigné quant à la doctrine et à la vie.

    Il est toujours dangereux d'insister trop exclusivement sur un as­pect de la Révélation aux dépens du reste. Les grandes hérésies contre lesquelles l'église chrétienne a eu à lutter au travers des siècles sont souvent parties d'une vérité dont l'on a fortement exa­géré l'importance au détriment d'autres côtés de la pensée de Dieu. Finalement, la vérité même dont on se réclame est totalément dé­formée et l'on s'égare.

    Que le Saint-Esprit nous donne d'être des chrétiens équilibrés en toutes choses !

  4. « Je suis avec vous TOUS les jours, jusqu'à la fin du monde ». C'est ici la dimension chronologique, eschatologique, laquelle va Jusqu'à la fin du monde.

    De nombreux signes nous montrent que nous allons vers la fin. L'es­prit d'intolérance contre les croyants se manifeste de plus en plus. De nombreux disciples de Jésus souffrent et meurent à cause de leur foi, mais nous avons l'assurance que même au dernier jour, Lui, le Maître de l'histoire, sera là !

    Quels que soient les chemins par lesquels nous aurons à passer, nous savons que notre Seigneur sera tout proche de nous, même si, pour un temps, comme nous le lisons en Ap. 13: 7, l'Ennemi pourra faire la guerre aux saints et les vaincre. Le temps vient où au Nom de Jésus tout genou fléchira dans tout l'univers et toute langue con­fessera qu'il est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

En attendant, nous avons été « sauvés pour servir » et la Parole de Dieu nous dit: « Prêchez l'Evangile à toute créature ». Paul déclarait : « Mal­heur à moi si je n'annonce pas l'Evangile » (I Co. 9:16); qu'en est-il de nous ? Que le Seigneur nous donne une oreille attentive à son ordre suprême et à l'avertissement des Ecritures qui nous interpellent en affirmant: « Si tu ne parles pas pour détourner le méchant de sa voie, ce méchant mourra dans son iniquité, et je redemanderai son sang de ta main. Mais si tu avertis le méchant pour le détourner de sa voie, et qu'il ne s'en détourne pas, il mourra dans son iniquité, et toi tu sauveras ton âme » (Ez. 33: 8-9).

What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible