Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 50 avr - jun 1979

 



Une belle confession

Jean, ch. 9: 1-34
T. Filipczak

DIEU SAUVEUR

L'homme de Jean 9 fit d'abord cette confession: « Un homme appelé Jésus », v. 11 (version Darby).

Dans la Bible, le nom exprime ce qu'est une personne; le titre indique ce qu'elle fait. « Sauveur » est un titre de Jésus-Christ, mais « Jésus » est son nom. Ce nom signifie « Yahvé est salut ». Telle est l'acquisition de celui qui passe des ténèbres à la lumière.

« Il n'y a point d'autre nom sous le ciel qui soit donné parmi les hommes, par lequel il nous faille être sauvés » (Ac. 4: 12). Cher lecteur, connaissez-vous Jésus ?

LE PROPHETE

Les pharisiens dirent à l'homme: « Toi, que dis-tu de lui ? ».
« Il dit: C'est un prophète » (v. 17).

Le prophète est le messager de Dieu pour annoncer les vérités éternelles et pour rappeler le peuple de Dieu à l'obéissance. A ce moment-là, les scribes et les pharisiens prétendaient faire connaître la pensée de Dieu. Mais l'homme guéri ne s'attendait pas à eux pour recevoir la pensée de Dieu! Sachons nous mettre aux pieds de Jésus pour écouter Sa parole; il nous sera alors impossible de retourner à l'enseignement des pharisiens. Jésus était le prophète prédit par Moïse (Deut. 18: 15-19). Son ministère de prophète fut accompagné de signes et de miracles, preuves indiscutables de sa mission divine. Sa mort eut lieu à Jérusalem, la ville qui tue les prophètes! (Mt. 23: 3).

LE SEIGNEUR

A quoi sert-il de connaître Sa parole, si nous ne sommes pas placés sous Son autorité ? L'homme de Jean 9 confessa être un disciple de Jésus.
« Toi, tu es le disciple de celui-là » (Jésus) (v. 28).
Il est intéressant de noter que beaucoup, qui n'ont pas eu une foi réelle, ont appelé Jésus « Maître », mais jamais « Seigneur ». Par exemple Judas, qui a trahi son Maître, n'a jamais confessé de sa bouche la seigneurie de Jésus-Christ. Voyez Mt. 26 : 22-25. Lorsque Jésus annonça à ses disciples que l'un d'entre eux le trahirait, tous excepté Judas, dirent: « Seigneur, est-ce moi ? » Mais Judas s'écria: « Est-ce moi, Rabbi ? ».

LES CONSEQUENCES

L'homme, Judas, fut injurié et chassé par le clergé: « Ils l'injurièrent » (v. 28). « Ils lui répondirent : Tu es né tout entier dans le péché, et tu nous enseignes !
Et ils le chassèrent » (v. 34).

« Quiconque se déclarera publiquement pour moi, je me déclarerai moi aussi pour lui devant mon Père qui est dans les cieux » (Mt. 10: 32).

* * *
What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible