Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 51 jul - sep 1979

 



Jésus-Christ, le Rocher des siècles

J.-R. Couleru

I) Le Rocher frappé (lire: Exode 17: 5 à 7).

« Tu frapperas le rocher et il en sortira de l'eau et le peuple boira ». Le rocher ne devait être frappé qu'une seule fois par la verge du jugement, la verge avec laquelle Moïse avait frappé le fleuve (le Nil) (v. 5). Ainsi Jésus-Christ sur la croix « s'est offert une seule fois (une fois pour toutes) pour porter les péchés de plusieurs » (Hébreux 9 : 28).

II) Le Rocher auquel on parle (lire: Nombres 20: 1 à 13).

Le rocher ayant été frappé une fois ne devait plus jamais être frappé. Désormais il suffisait de parler au rocher pour qu'il donne de l'eau: « VOUS parlerez au rocher et il donnera ses eaux » (Nombres 20 : 8). Dieu l'avait dit. Mais Moïse et Aaron ne l'ont pas cru (Nombres 20: 12). Dieu a dû leur dire: « Vous n'avez pas cru en moi ». A cause de ce péché, ils n'ont pas pu faire entrer le peuple dans le pays promis. « CE ROCHER ETAIT CHRIST » (I Cor. 10: 4). Aujourd'hui, il suffit de s'approcher du Seigneur Jésus et de Lui parler: « SI QUELQU'UN A SOIF, QU'IL VIENNE A MOI ET QU'IL BOIVE ! » (Jean 7 : 37).

III) Le Rocher: son oeuvre est parfaite (Deutér. 32 : 4, vers. Darby).

Dans ce seul chapitre 32 du Deut., sept textes font mention du rocher: v. 4, v. 13, v. 13, v. 15, v. 18, v. 30, v. 31. - Jésus-Christ a parfaitement achevé l'oeuvre que le Père lui avait donné à faire. « Son oeuvre est parfaite ! Il a pu s'écrier: « TOUT EST ACCOMPLI! » Gloire à notre Sauveur.

IV) Mon Rocher: Il n'y a point d'iniquité en lui (Psaume 92: 16).

Seul « un agneau sans défaut et sans tache » (I Pierre 1 : 19) pouvait accomplir l'oeuvre de notre rédemption. Cet Agneau, c'est Jésus-Christ ! Soulignons trois témoignages rendus à Christ dans le Nouveau Testament :
- Celui de Paul: (2 Cor. 5: 21) « Christ n'a pas connu le péché ».
- Celui de Pierre: (I Pi. 2 : 22) « Il n'a pas connu de péché ».
- Celui de Jean: (I Jean 3 : 5) « Il n'y a point de péché en lui ».

V) Un Rocher protecteur (Psaume 31 : 3) .-Un Rocher qui me serve d'asile, où je puisse toujours me retirer (Psaume 71 : 3).

« La colombe, oiseau craintif et sans défense se cache dans les fentes du rocher » (Cant. des cant. 2 : 14). « Les damans, peuple sans puissance, ont placé leurs maisons dans le rocher » (Proverbes 30 : 26, version Darby). Voir encore Psaume 27 : 5, etc. Demeurons en Christ : IL EST NOTRE REFUGE (voir Esaïe 32 : 2, vers. Darby).

VI) Le Roc sur lequel le Seigneur bâtit son Eglise (voirMatt. 16: 18).

« Personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ » (I Cor. 3 : 11). « Heureux l'homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc » (Matthieu 7: 24).

VII) Jésus-Christ est le « Rocher des siècles » (Esaïe 26 : 3-4).

« Béni soit mon Rocher! » (2 Sam. 22 : 47). « Poussons des cris de joie vers le Rocher de notre salut! » (Psaume 95 : 1). Confions-nous en Lui à tout jamais !

O   C h r i s t ,   é t e r n e l   R o c h e r ,
J e   v i e n s   e n   T o i   m e   c a c h e r !

* * *
What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible