Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 57 jan - mar 1981

 



EDITORIAL

A qui distribuer «Promesses» ?

   A plusieurs reprises, nous avons rendu nos lecteurs attentifs au fait que « PROMESSES » est un cahier

d'ETUDES BIBLIQUES
et non pas une brochure d'évangélisation. C'est une explication que les lecteurs ont quelque peine à saisir, à quelques exceptions près !

   « PROMESSES » doit être distribué à des chrétiens convertis, à ceux qui possèdent l'assurance de la vie éternelle.

   C'est une faute de le distribuer à des élèves d'écoles primaires, à des personnes inconverties ou inconnues, Ils ne comprennent pas, car ainsi dit la Parole:

« Nous avons.., reçu l'Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce. Et nous en parlons, non avec des discours qu'enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu'enseigne l'Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles. Mais l'homme naturel (en grec «psychique», c'est-à-dire qui est dirigé par la sagesse humaine), n'accepte pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c'est spirituellement qu'on en juge (I Co. 2:12-14) ».

   Distribuez donc «Promesses» à des personnes spirituelles, nous vous en prions.

L'homme ne doit-il pas premièrement s'humilier, se convertir, devenir un vrai chrétien, recevoir le Saint-Esprit ? C'est l'oeuvre de l'évangéliste, de l'évangélisation. Et l'Esprit rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu (Romains 8 : 9, 11, 16).

   Ensuite de quoi, il doit apprendre à penser comme chrétien, à se diriger comme chrétien, selon la Parole, selon de nouvelles règles. Cela ne se fait pas en un jour !

   « Promesses » vise à apporter à l'homme-chrétien spirituel une nourriture spirituelle pour qu'il grandisse et devienne majeur en Christ, pour lui permettre de répandre à son tour la Parole de vie dans son milieu, dans sa communauté. « Promesses » ne prétend nullement remplacer des écoles bibliques, et encore moins des facultés de théologie.

   Au contraire, « Promesses » cherche, dans un langage simple et direct, à être compris par ces multitudes qui, pour lire la Bible avec profit, doivent apprendre une seconde langue, le français (ou l'anglais, le portugais, etc.). « Promesses » ne formera pas d'églises ! C'est le caractère chrétien qu'il faut former, le caractère de ceux qui un jour dirigeront nos églises. Lisons Galates 5 : 22:

« Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour: la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi ».

   C'est vers ces choses que nous devons tous tendre. « Si nous vivons par l'Esprit, nous marcherons aussi par l'Esprit » (Ga. 5 : 25).

   Nous nous rendons fort bien compte que la parole d'évangélisation en Afrique est aux mains des chrétiens du pays même. Ce qui manque, c'est la parole « d'édification, d'exhortation, de consolation » (ce qui selon I Co. 14 : 6 constitue la prophétie), ce sont les valeurs de « révélation, de connaissance, de doctrine » (v. 6); l'église doit être édifiée (v. 12). C'est un long travail de patience, un long processus: c'est une vie !

   C'est pourquoi ne répandez pas « Promesses » sans prière, sans intelligence, mais faites-le comme certain libraire d'une grande ville d'Afrique l'écrivait: « Je donne Promesses avec soin ». Si vous le distribuez sans égard à la personne, vous pouvez provoquer des difficultés dans votre paroisse, car même le jeune chrétien (à la sagesse encore humaine) peut mal comprendre, faire des propositions non spirituelles et, dans son zèle, agir sans égard à la Parole. Nous avons écrit que faire lire « Promesses » à des chrétiens trop jeunes dans la foi pouvait être une faute, mais précisons ceci : Dieu peut vous conduire à le faire, et cela sera une bénédiction d'En-haut !

   Cette explication nous conduit à communiquer aux personnes qui ont commandé un nombre élevé de « Promesses » que, pour le moment, nous limiterons raisonnablement nos envois. Mais à partir du nombre déterminé, nous accepterons de l'augmenter de nouveau à la condition que la demande soit dûment justifiée. De plus, nous avons expédié aux personnes désignées cl-dessus (commencement de décembre) une feuille spéciale de commande. Nous leur recommandons de la remplir. Nos expéditions recommenceront sur de nouvelles bases à partir de la réception de leurs réponses.

   Comme vous l'avez lu ci-dessus, il ne s'agit pas simplement de distribuer ces cahiers à droite et à gauche, mais de le faire avec discernement spirituel. C'est votre attention que l'on vous demande, et qui portera ses fruits.

Des fruits de l'Esprit.
L'amour pour Dieu et son Christ est confirmé par une obéissance bien ordonnée à sa Parole.

Merci à l'avance de nous y aider.
Les Editeurs
What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible