Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 64 oct - dec 1982

 



Eloquence et soumission

Augustin - 4e et Se siècles
le chrétien L'orateur, quand les choses qu'il traite sont justes, saintes et édifiantes (car il n'en doit pas dire d'autres), s'attachera à parler clairement et à se faire écouter avec plaisir et docilité; mais il doit aussi se bien persuader que, pour y réussir autant qu'il en est capable, il faut plus recourir à Dieu par la prière qu'aux talents de l'éloquence (facilité de s'exprimer, de parler).
le suppliant Alors, gémissant aux pieds du Seigneur pour lui-même et pour ceux qui l'entendent, il n'exercera le ministère de prédicateur qu'après avoir fait celui de suppliant (priant avec une insistance humble et soumise).
la prière

l'Esprit
L'heure de parler étant venue, avant de proférer une parole, qu'il élève à Dieu son âme assoiffée pour répandre ensuite ce qu'il a reçu, et faire part aux autres des biens dont il est rempli. Car, quoiqu'on puisse parler avec abondance et variété sur ce qui regarde la foi et la charité, quand on a étudié ces matières, qui peut savoir ce qui convient à 1'instant présent, mieux que CELUI qui sonde tous les coeurs ? Et qui peut faire que nous disions ce qu'il faut dire et comme il le faut, sinon CELUI entre les mains duquel sont toutes nos paroles, aussi bien que nous-mêmes ?
l'étudiant C'est pourquoi, quiconque veut savoir et veut instruire doit apprendre tout ce qui peut être enseigné, et tâcher d'acquérir le talent de l'enseignement autant qu'il est nécessaire à un ministre de l'église.
la soumission à l'Esprit-SaintMais, au moment où il va parler, il doit se souvenir que rien ne convient mieux à un esprit - d'ailleurs bien disposé - que ce conseil du Sauveur :
« Ne pensez ni à ce que vous devez dire, ni à la manière de l'exprimer. Cela vous sera donné dans le moment ce que vous aurez à dire ».


Glanure
* * *
What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible