Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 65 jan - mar 1983

 



DE TOUT TEMPS

(suite)
R. H. Guignard

Là où habite Dieu


  Dans les numéros 63 et 64 de Promesses, nous avons présenté deux courtes études qui montrent, et désirent prouver, l'existence éternelle de Dieu.

  Jusqu'à Moïse, tout au long de deux millénaires, Dieu s'est fait connaître parmi le peuple juif, comme Dieu-Créateur, Yahvé ; puis par un certain nombre de noms qui révèlent ses qualités : Adonaï, El-Elyon, El-Shaddaï, Elohim, etc. Une seule exception se trouve en Genèse 21: 33: « Là, Abraham invoqua le nom de 'Eternel, le Dieu de l'éternité A partir d'Exode, Dieu commande à Moïse de le présenter au peuple d'Israël, puis au Pharaon et à son peuple, sous le nom d' « Eternel ». « Voilà mon nom pour l'éternité, de génération en génération », le Dieu toujours présent.

  C'est à ce Dieu-Eternel que nous nous adressons, un Etre tout-puissant, en lequel nous nous confions, auquel nous adressons notre adoration, notre intercession, nos prières.

  Or, nous aimerions savoir où habite Dieu, où se trouve son trône, où il est adoré ?

  Dans la langue hébraïque, le mot ciel n'existe qu'au pluriel : les cieux, les cieux des cieux, les hauts lieux, au plus haut des cieux. Dans 2 Corinthiens, ch. 12, v. 2 et 4, Paul s'exprime ainsi à son sujet: « Je connais un homme en Christ qui tut, il y a quatorze ans, ravi jusqu'au troisième ciel... qui fut enlevé au paradis... » Et voici quelques extraits.

« Louez l'Eternel... Louez-le, cieux des cieux. Car il a commandé, et ils ont été créés. il les a affermis pour toujours et à perpétuité. Il a donné des lois, et il ne les violera pas » (Ps. 148:4).

« C'est toi, Eternel, toi seul qui a fait les cieux, les cieux des cieux et toute leur armée, la terre et tout ce qui est sur elle, les mers et tout ce qu'elles renferment. Tu donnes la vie à toutes choses, et l'armée des cieux t'adore » (Né. 9:6).

  Aves ces citations bibliques, et quelques autres encore, nous comprenons que le premier ciel dont parle la Bible est le ciel de notre atmosphère, l'air, les nuages, ce qui nous entoure de près. Le deuxième ciel est l'univers des étoiles, aussi loin que l'homme peut voir. Etoiles, systèmes solaires, galaxies, comètes, tout ce que peuvent apercevoir nos astronomes avec leurs puissantes lentilles, tout cela fait partie du deuxième ciel. Le système solaire et la terre dont nous foulons le sol en font partie.

  Par-delà ce deuxième ciel (dont nul homme ne connaît les limites) est la demeure du Dieu-Eternel : le troisième ciel, le « cieux des cieux ». C'est ainsi qu'est désigné dans la Parole, ce « pluriel par excellence » qui parle de la majesté, de la grandeur et de la puissance du Dieu-Créateur de l'univers.

  Dieu-Eternel vit dans un temps qui n'est pas comparable au nôtre, dans un environnement que nous ne pouvons imaginer, dans un espace que nous ne saisissons pas. Ses perfections invisibles, sa puissance éternelle nous sont en partie dévoilées, face à nos yeux et par sa Parole.

  Ceux qui « ont connu Dieu » et son Fils Jésus-Christ, sont ainsi invités à glorifier Dieu - Dieu de toute éternité - Dieu-Créateur, et à Lui rendre grâces (Ro. 1:21).

A suivre


* * *

What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible