Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 75 jan - mar 1986

 



CE QUE NOUS CROYONS

Stuart OLYOTT

Avec cette série d'articles du pasteur Stuart Olyott à Lausanne. nous ouvrons une nouvelle rubrique. L'ensemble de ces articles évoque les aspects fonda­mentaux de la doctrine chrétienne présentée. sous forme de courts chapitres. d'une manière concise et facile à retenir. Ayez votre Bible ouverte pendant la lecture. car les passages indiqués vous aideront à saisir toute la portée de ce qui est avancé. Nous savons gré au pasteur Olyott d'avoir mis ce matériel, rédigé en anglais. à notre disposition.

1. LA BIBLE

A. Ce que dit la Bible

Dieu a parle

L'univers parle de Dieu. Ps 19.1-3.
Avant la chute, l'homme en comprenait le sens profond. Gen 2.19-20.
Même aujourd'hui, quiconque considère la création doit y découvrir Dieu. Rom 1.18-32; 2.14-15.
Cependant l'homme a tendance à refouler la vérité qu'il entrevoit. Rom 1.18. 21-25. 28.

Pourtant, tout cela laisse l'homme dans l'incapacité de se mettre en ordre avec Dieu ou de le servir de bon coeur. Mais Dieu s'est plu de lui révéler progressive­ment. en lui adressant la parole, comment s'y prendre. Ces paroles capables de sauver l'homme nous sont maintenant accessibles dans la Bible.

Tirons une première conclusion : Au lieu de débattre la question de l'exis­tence de Dieu, déclarons la vérité. Tout homme a une conscience qui lui dit que Dieu existe.

Dieu parle dans un livre

Nous pouvons savoir sans l'ombre d'un doute que la Bible est la Parole de Dieu: L'AT déclare être Parole de Dieu, ce qui est expressément affirmé par Jésus-Christ et les auteurs du NT. 2 Sam 23.2; Jean 10.35; Act 4.25; 2 Tim 3.16-17; 2 Pi 1.21.

Christ a promis aux apôtres qu'ils seraient divinement inspirés, inspiration qu'ils revendiquent. Jean 14.26; 15.26-27; 1 Cor 2.12: 2 Pi 3.16.
La Bible enseigne des vérités qui dépassent notre compréhension et notre capacité d'invention.
Les prophéties qu'elle contient s'accomplissent.
Bien que composée de 66 livres, la Bible présente une unité parfaite.
La Bible a été conservée d'une manière miraculeuse.
La Bible a résisté à toutes les attaques.
Toujours à nouveau, la Bible a prouvé qu'elle a raison.
La Bible est la Parole de Dieu d'une manière intrinsèque; en cela, elle a besoin ni du témoignage de l'Eglise ni de "preuves" quelconques. Mais tout le monde ne peut pas saisir cela. car tout le monde n'en a pas reçu le discernement spirituel nécessaire. 1 Cor 2.14; Eph 4.18. Pourtant la Bible est ce qu'elle est, que nous le percevions ou non.

Tirons une deuxième conclusion : Ne vous excusez pas de prendre la Bible au mot. Proclamez-la!

Mais Dieu ne parle pas dans tous les livres

Seuls les 66 livres du Nouveau et de l'Ancien Testament sont Paroles de Dieu, à l'exclusion de tout autre livre.
Il n'y a aucune contestation quant aux 27 livres du NT. L'Eglise chrétienne a reconnu avec unanimité quels sont les livres qui portent la marque de l'inspira­tion divine et a exclu les autres.

Cependant, les livres dits apocryphes, qui n'ont pas été admis dans le canon biblique sauf par l'Eglise catholique, doivent être considérés comme n'ayant pas plus d'autorité que n'importe quel autre écrit humain. En voici les raisons :

1. Les Ecritures du temps du Seigneur Jésus formaient une collection de 39 livres (l'AT sans les Apocryphes), collection que le Seigneur et ses apôtres approuvaient comme étant la Parole de Dieu. Marc 14.49; Luc 24.44; Jean 5.39. Christ a souvent reproché aux Juifs de désobéir aux Ecritures. mais jamais de les falsifier ou de les altérer. Mat 22.29.

2. Ni le Seigneur ni les apôtres n'ont jamais cité les Apocryphes, qui ne furent jamais acceptés par l'Eglise primitive et que même l'Eglise catholique n'intégra dans le canon de l'AT qu'au 16e siècle.

3. Non seulement aucun des livres apocryphes ne se réclame d'être divinement inspiré, mais plusieurs s'en défendent. Certains des livres apocryphes contien­nent des fables puériles et encouragent à l'immoralité.

Troisième conclusion : Le respect et la soumission que nous devons à la Parole de Dieu ne doivent jamais être étendus à d'autres écrits.

Application :

Du fait que la Bible est la Parole de Dieu découle une double implication pour nous:
1. Etudions les Ecritures avec diligence et soin. Vouons notre vie à comprendre exactement ce que Dieu a dit.
2. Par amour pour le Seigneur, soumettons notre vie entière aux impératifs de la Bible, à savoir notre vie personnelle, familiale, ecclésiastique...

B. Comment étudier la Bible


La Bible est complète

Il est strictement défendu d'ajouter quoi que ce soit à la Bible. Deut 4.2; 13.1 ; Pr 30.5-6; Apoc 22.18-19.
Aucun complément n'est d'ailleurs nécessaire. 2 Tim 3.15-17 ; Act 20.27 ; Jude 1.3.

Nous avons à appliquer les Ecritures à notre situation propre, sans pourtant y changer, y ajouter ou en retrancher quoi que ce soit.

Première conclusion : N'ayez rien à faire avec des groupes qui enseignent que la Bible seule ne suffit pas.

La Bible est claire

Certaines matières sont difficiles à comprendre, mais non pas les Ecritures elles-mêmes. 2 Pi 3.15-16.
Tout homme peut étudier la Bible. Act 17.11.
Tout chrétien peut la comprendre. Rom 1.7 ; 1 Cor 1.12.
Tout parent peut l'enseigner. Deut 6.4-9.
Quiconque peut s'y conformer. Ps 119.105, 130.
Tout chrétien a reçu le Saint-Esprit, et il ouvrira sa compréhension à la vérité. 1 Jean 2.20, 27.

Deuxième conclusion: Etudiez vous-même la Bible, et ne manquez pas de contrôler tout ce que vous entendez.

La Bible a été préservée

Il n'y a qu'une seule Bible, composée des écrits originaux rédigés par les auteurs sacrés en hébreu, araméen et grec. Ces textes sont les seuls à avoir été inspirés de Dieu. 2 Tim 3.16.
Seules des copies de ces textes nous sont parvenues, mais les erreurs qu'elles contiennent se situent en différents endroits, de sorte qu'il est possible, en comparant les copies, d'élaborer les textes originaux avec une certitude quasi totale.

Aucun autre livre de l'antiquité n'a été préservé aussi pur que la Bible. Dans toute la littérature mondiale, c'est un cas unique qui tient du miraculeux. Car Dieu lui-même a veillé à sa Parole écrite, tout comme il veille sur le déroulement de toute l'histoire humaine.

Troisième conclusion: Lisez votre Bible avec toute confiance, en vous rappelant toujours que votre texte est une traduction et non l'original.

Il faut interpréter la Bible avec exactitude

L'Eglise catholique romaine et les sectes déclarent qu'elles sont les seules à savoir interpréter la Bible comme il faut. En annulant ainsi l'affirmation du Ps 119.105: Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier, elles font de la lumière des ténèbres.

En fait, la Bible s'interprète par elle-même, sinon ce qui précède serait faux. Les passages difficiles sont éclaircis par d'autres, de sorte qu'en comparant les textes tout devient clair.

Nous pouvons aussi constater qu'une seule voix nous parle par la Bible, et non plusieurs. Cela nous permet de formuler ce que la Bible déclare d'une manière dogmatique, par des confessions de foi et des catéchismes.

Quatrième conclusion : Apprenez à connaître la Bible entière, de sorte que vous puissiez étudier chacune des parties en relation avec le tout.

La Bible, notre autorité suprême

Ce n'est que dans la Bible que se trouve la Parole infaillible de Dieu. Elle seule nous révèle ce qu'il nous faut croire et comment il faut nous comporter.

Nous ne sommes donc pas tenus d'accepter l'autorité d'une personne ou d'un conseil, à moins qu'ils soient fidèles à la Bible. Dans ce cas, nous les apprécierons et nous soumettrons à eux chaque fois qu'ils nous rendront attentifs à la vérité contenue dans la Parole de Dieu. Marc 7.6-7 ; 9. 13.

Cinquième conclusion: Ne croyez rien et n'agissez jamais sous pression, a moins que vous en soyez convaincu par le texte même de la Bible.

Stuart OLYOTT
What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible