Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 7 jul - sep 1968

 



L'Esprit de vérité

F. Horton

Et moi je prierai le Père, et il vous donnera un autre Paraclet, afin qu'il demeure éternellement avec vous, l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. ../ ...Quand sera venu le Paraclet, que je vous enverrai de la part du Père, l'Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi; et vous aussi, vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement .../ ...Quand le paraclet sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. Il me glorifiera, parce qu'il prendra de ce qui est à moi, et vous l'annoncera. Tout ce que le Père a est à moi; c'est pourquoi j'ai dit qu'il prend de ce qui est à moi, et qu'il vous l'annoncera. (Jean 14, 16-17; 15, 26- 27; 16, 13-15)
Au cours de son entretien dans la chambre haute, Jésus donna trois noms ou titres à l'Esprit, noms qui renferment une grande richesse d'enseignement sur la personne, le caractère et les prérogatives du Saint-Esprit, ainsi que sur son oeuvre visible et invisible, tant dans la vie du croyant que dans celle de l'Eglise. De ces trois noms - Paraclet, Esprit de vérité, Saint-Esprit - nous retenons le deuxième pour l'étudier en plus grand détail, en nous rappelant, pourtant, qu'il ne pourrait être question de séparer ces titres les uns des autres, car l'oeuvre de l'Esprit est une et indivisible.

LA VERITE

Dès maintenant nous dirons "l'Esprit de La Vérité», car l'article dans le texte grec a une fonction emphatique. Pourquoi La Vérité? Cette question débouche sur un vaste champ d'étude que nous devons nous contenter de résumer. L'apôtre Jean déclare: "La loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ» (1, 17). Chose merveilleuse, il existe ce que la Bible appelle: La Vérité! Ainsi, Jésus répond à la question de Thomas: "C'est moi qui suis le chemin, la vérité, et la vie» (Jean 14, 6). Depuis plusieurs millénaires, les hommes, par leurs propres moyens - pensée philosophique, recherches scientifiques, intuition, superstition - ont cherché la vérité. J'entends par là qu'ils ont voulu trouver les réponses aux questions fondamentales qui touchent à Dieu, à l'homme et à l'existence. Dieu existe-t-il? S'Il existe, quel est son caractère? Quels sont ses rapports avec nous: comment nous voit-il, que demande-t-il, que nous offre-t-il? D'où vient l'homme? Comment est-il tombé dans sa situation actuelle de péché et de souffrance? Comment pourrait-il en sortir? Qu'est-ce qu'il devrait être? Quel est son destin? Est-ce qu'il y a un au-delà? Et là, au milieu de cette grande quête humaine qui n'aboutit qu'à l'échec et au désespoir grandissant, la Bible nous parle, non pas d'une vérité quelconque, entre autres, mais de La Vérité.

REVELATION

Cette Vérité, la Bible nous la présente comme unique, éternelle, absolue, immuable, spirituelle, et d'origine extra- terrestre. Mais le plus merveilleux de tout, c'est que cette Vérité est infiniment plus qu'une collection d'affirmations ou de propositions, elle est une Personne: cette Vérité c'est Jésus-Christ! Voulez-vous savoir si Dieu existe, comment Il est, ce qu'Il veut de vous, et ce qu'Il vous offre? Allez à Jésus-Christ! Lui nous donne la réponse, Il a vécu cette réponse, Il est la réponse. Lui qui affirme être venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité, déclare aussi être La Vérité. De même, pour trouver une solution aux problèmes nous touchant de près - d'où venons-nous, où allons-nous, que faire de notre misère morale et spirituelle? - il nous faut aller à Jésus-Christ. Dans sa personne, son enseignement, son oeuvre, nous trouverons la réponse à ces questions et nulle part ailleurs!
Toujours est-il, rappelons-nous, que Jésus dit un jour à ses disciples: "Je m'en vais». Comment alors ces derniers pourront-ils se rappeler tout ce qu'ils ont entendu, sans rien dire, d'apprendre ce que le Seigneur n'a pu encore leur dire? Dans la chambre haute en particulier, les disciples semblent avoir été dans un tel état d'angoisse qu'ils n'étaient guère capables d'assimiler les paroles de leur Maître. C'est là que Jésus promet d'envoyer l'Esprit de La Vérité. Cette promesse est d'abord destinée aux premiers disciples, car ils ne sauraient connaître La Vérité que par révélation. L'homme pécheur, prisonnier de ses propres moyens, coupé de la Vie de Dieu, est incapable d'accéder à la découverte de La Vérité. Preuve en est cette accumulation plusieurs fois millénaire de réflexions et de spéculations, utiles, certes, mais qui provoque aujourd'hui un flot de conclusions athées, découragées, pessimistes. Dieu est mort! Voilà la fine fleur de la recherche humaine.

INSPIRATION

Oui, il nous faut une révélation; cette révélation nous est venue en la personne de Jésus-Christ; puis l'Esprit de La Vérité prend la relève auprès des disciples pour leur rappeler ce qu'ils ont entendu et leur annoncer ce que Jésus n'a pu leur dire, étant donnée leur capacité limitée d'assimilation. C'est ainsi que Jésus annonce l'inspiration des documents du Nouveau Testament: «II vous conduira dans toute la vérité. ../ ...il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.» Et les disciples, que feront-ils de cette oeuvre inspiratrice de l'Esprit, sinon de mettre par écrit les évangiles et épîtres que nous avons entre les mains et qui sont le fruit de la réalisation de cette promesse de Jésus. Jésus met par anticipation, si j'ose dire, son imprimatur - le vrai! - sur les livres du Nouveau Testament. C'est la première étape, franchie avant la fin du premier siècle, dans l'oeuvre particulière qu'accomplit l'Esprit de La Vérité depuis le jour où Il fut donné à l'Eglise.

ILLUMINATION

Quant à nous, nous possédons ce trésor, La Vérité révélée et écrite, cette Vérité que le Christ a apportée dans le monde et à laquelle Il a rendu témoignage. Seulement, dans un sens, le problème reste entier, car nous ne pouvons la comprendre par nous-mêmes, elle reste insaisissable, lettre morte. Depuis tous les temps, des hommes de grande intelligence, tel un Ernest Renan, se sont penchés sur la Parole de Dieu pour la sonder, et pourtant ils sont restés incapables d'en pénétrer le sens réel. Non pas qu'ils aient eu affaire à une quelconque vérité ésotérique, mais parce que l'homme dans son péché est spirituellement mort et incapable de comprendre ce qui vient d'en-Haut. C'est, d'ailleurs, ce qu'affirme l'apôtre Paul dans sa première épître aux Corinthiens: les choses spirituelles ne peuvent être comprises que par des hommes spirituels.
Par conséquent, si Jésus a promis l'Esprit de La Vérité à ses premiers disciples en vue de l'inspiration des Ecritures, Il nous promet ce même Esprit, non pas pour une révélation nouvelle, mais pour nous éclairer, voire nous vivifier. L'Esprit de La Vérité est aussi l'Esprit de la Vie qui nous appelle au salut, nous rend capables de nous repentir et de croire, nous amène à la vie, alors que pendant et après tout cela, Il travaille dans notre intelligence pour nous à même de saisir La Vérité. Ainsi, l'Esprit nous éclaire, et avec la compréhension des choses spirituelles, Il accorde aux croyants un jugement qui leur permet de distinguer entre le vrai et le faux. Tous, nous avons le droit et le devoir de «filtrer» ce que nous entendons (dans une attitude d'humilité et de charité, bien entendu), en nous inspirant de l'exemple des Béréens (Actes 17, 11), L'Esprit est à l'oouvre dans une communauté spirituelle, aussi bien du côté des auditeurs qu'auprès de celui qui parle, pour donner cette compréhension sans I~quelle la Bible resterait lettre morte, livre fermé et inaccessible.

GRAVEE SUR LE COEUR

Compréhension intellectuelle, oui, mais il y a bien plus. L'Esprit de La Vérité ne se contente pas de nous éclairer, de nous conduire dans une connaissance purement intellectuelle de La Vérité, Il ne s'arrête pas au stade de l'information! Car alors même que nous connaîtrons toute La Vérité il faudrait encore qu'elle soit gravée sur notre coeur. Dieu veut faire de nous, non pas des encyclopédies théologiques regorgeant une connaissance désincarnée, mais des saints! C'est pour cela que La Vérité doit nous saisir, nous dominer, devenir une ligne directrice pour notre vie de tous les jours. Nous devons apprendre non seulement à connaître La Vérité, mais à nous laisser conduire par elle, à la vivre.
Ne touchons-nous pas là du doigt à une grande faiblesse dans nos milieux évangéliques? Nous nous contentons trop souvent de «connaître» La Vérité, de la tenir, de la professer «dans la plus grande fidélité aux Ecritures». En revanche, est-ce qu'elle nous possède? Est- elle gravée sur notre coeur? Marchons-nous selon La Vérité? N'esquivons pas ces questions, car c'est là toute la différence entre un christianisme théorique et un christianisme vécu.

LE CENTRE VERITABLE

L'Esprit de La Vérité attire notre attention, non pas sur lui-même, mais sur la personne de Jésus. Voulez-vous un réveil spirituel? Voulez-vous que le Seigneur secoue votre communauté, lui accorde un témoignage joyeux, fructueux? Gare, alors, de vous préoccuper du Saint-Esprit au prix de Celui qui est au centre, Jésus-Christ. Ce serait passer outre au but fondamental du ministère de l'Esprit lui-même. Quelle est la marque d'un homme, d'un ministère ou d'une église rempli par l'Esprit, sinon que le Seigneur Jésus est déclaré et glorifié. Montrez-moi un homme qui aime Jésus-Christ, qui vit pour Jésus-Christ, qui parle de Jésus-Christ, et je vous montrerai un homme rempli de l'Esprit de La Vérité.

What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible