Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 7 jul - sep 1968

 



Ma Bible et mes stylos à bille

A. Kuen

Le stylo à bille est une des plus belles inventions de notre temps: faisons-la servir à l'étude de notre Bible. Dans ma jeunesse, lorsque je voulais annoter ma Bible, je devais toujours transporter avec moi une collection de flacons d'encre de Chine; aujourd'hui, il suffit d'un crayon à 4 (ou même 12) couleurs!
La Bible devient surtout nôtre à partir du moment où nous l'annotons, la soulignons, la travaillons personnellement. Il faut, certes, garder le respect du texte sacré, mais rien ne nous empêche d'acheter une Bible spéciale pour l'étude, et de garder l'autre pour la méditation, afin que notre lecture ne soit pas constamment arrêtée ou orientée par nos signes et nos remarques.
Si nous achetons une Bible d'étude, choisissons-la en papier solide (pas transparent), au format assez grand et, si possible, une édition à parallèles. La Bible dont les parallèles sont au milieu de la page me semble préférable à la nouvelle édition, mais il peut aussi être agréable de retrouver la même disposition que celle de notre Bible de méditation: la place de certains versets se grave mieux dans notre mémoire et nous les retrouverons plus aisément.

COMMENT ANNOTER SA BIBLE ?

Avec discrétion, méthode et continuité. Ne bariolons pas le texte à tort et à travers! Il faut avant tout qu'il reste lisible. Il faut aussi que la même couleur signifie la même chose dans toute la Bible, sinon elle nous induira seulement en erreur et sèmera la confusion dans notre esprit.
Pour annoter à l'aide des stylos à bille, plusieurs procédés sont à notre disposition:
a) souligner: en trait plein, pointillé, sinueux, trait-point-trait, double, traits obliques qui se suivent. ..
b) encadrer un mot en entier, ou sur deux ou trois côtés seulement: neuf possibilités sont ainsi à notre disposition pour faire ressortir un mot.
c) repasser les lettres (pour faire apparaître le mot en caractères plus gras): droit, italique, penché en arrière, minuscules remplacées par majuscules, une lettre seulement repassée dans un mot donné (les o de offrir, offrande dans Lévitique, le j de joie, le s de sang, etc).
d) les signes sous les mots, au commencement, à la fin, au milieu: points, croix, angles, ronds, demi-ronds, traits, guillemets. ..Rien que ces différents procédés utilisés en quatre couleurs nous donnent plus d'une centaine de possibilités d'annotations différentes qui ne nuisent en rien à la lisibilité du texte. Combinés avec l'emploi de douze coloris ou de crayons de couleurs, ils mettent à notre disposition plusieurs centaines de signes différents, à l'aide desquels nous pourrons marquer tout ce que nous voudrons.

COMMENT EMPLOYER CES DIFFERENTS SIGNES ?

En général, dans un texte quelconque, on souligne les mots importants et on imprime en caractères gras ceux que l'on veut particulièrement faire ressortir; on encadre les titres et on annote de signes particuliers les mots qui se rapportent au même sujet. Nous pourrons nous inspirer de ces principes pour notre annotation de la Bible.
Nous retrouverons plus facilement les versets soulignés; les mots repassés en gras sauteront à nos yeux, les mots encadrés d'une manière ou d'une autre nous indiqueront le thème d'un passage, et les signes divers nous permettront de repérer immédiatement les versets ou les mots à rapprocher.
Les différentes manières de souligner pourront, par exemple, nous servir à nuancer l'importance que nous attribuons à certains passages (par la grosseur du trait) ; elles pourront aussi nous aider à noter en vue de quoi ce passage nous paraît important: pour l'évangélisation ou l'édification, la controverse ou l'exhortation.
En repassant les lettres en caractères gras, nous pourrons isoler les mots les plus importants d'un verset. La couleur que nous emploierons nous indiquera immédiatement la perspective dans laquelle ce terme nous paraît important.
Grâce aux signes, complétés au besoin par des références, nous pourrons établir des chaînes thématiques à travers toute la Bible et poursuivre ainsi une pensée particulière de la Genèse à l'Apocalypse, Ces signes nous serviront également à relever combien de fois-et où-un même terme se retrouve dans un chapitre ou un livre.

COMMENT UTILISER SES COULEURS ?

Il est difficile de donner ici des conseils précis. Il vaut mieux laisser à chacun le soin de trouver un système qui le satisfasse. Tout ce qu'on peut dire, c'est qu'il faut être très circonspect avant d'opter pour un choix, afin de ne pas affecter une couleur à un sujet qui ne se retrouve que dans certains livres particuliers. Chaque couleur devrait se rapporter à un thème existant dans l'ensemble de la Bible.
Si on se limite aux quatre couleurs usuelles, on peut, par exemple, utiliser le vert pour tout ce qui se rapporte à Dieu: sa nature, ses attributs, ses promesses, son oeuvre; le bleu pour ce qui concerne l'homme: son caractère, ce qu'il doit faire et éviter; le rouge pourrait être attribué aux grandes vérités du salut: expiation, rédemption, la croix, le pardon des péchés. ..Le noir resterait disponible pour tout le reste.
Si on complète ces couleurs par toutes les nuances de l'arc-en-ciel, on peut affecter une teinte aux fruits de l'Esprit: amour, paix, joie. .., que nous retrouvons dans toutes les Ecritures; une autre aux péchés, à l'activité de Satan et des mauvais esprits, à l'occultisme. ..
On peut aussi faire ressortir d'une couleur particulière les versets qui nous seront précieux lors d'un entretien avec qui cherche le salut. Dans le Nouveau Testament, on peut marquer d'une couleur spéciale tout ce qui parle de l'Eglise: réunions, baptême, Sainte-Cène, discipline. ..L'espérance occupe, elle aussi, une place importante dans la Bible et mériterait un vert à part.
Réservons aussi quelques teintes pour des sujets dont notre étude nous fera découvrir l'importance par la suite.
Peut-être le résultat en sera-t-il une «Bible arc-en-ciel», mais qu'im- porte? Pourvu qu'au travers de cette étude, nous ayons mieux pu nous assimiler son message et nous familiariser avec le plan de Dieu à notre égard.



What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible