Abonnement     Lettre de nouvelle

Sommaire du n° 84 avr - jun 1988

 



EDITORIAL

Marques d'une vraie consécration

Henri LUSCHER

Il y a peu de temps la prédication d'un de mes amis a été pour moi un grand encouragement de poursuivre inlassablement le chemin que Dieu a tracé pour moi. Chacun d'entre nous a sa propre route à poursuivre avec l'aide du Seigneur. Quatre qualités ont été développées par Dieu dans la vie de l'apôtre Paul au cours de ses voyages missionnaires pour implanter de nouvelles Eglises:
HUMILITE, ENDURANCE, CONSTANCE ET PUISSANCE.

En lisant par exemple Actes 14, il est frappant de retrouver ces quatre traits de caractère dans la vie du grand apôtre et de son compagnon Barnabas. Malgré tous ses succès, Paul a toujours su rester humble. il a aussi su accepter les circonstances défavorables, payant de sa personne. il ne se trouvait chez lui ni orgueil spirituel, ni esprit de supériorité, ni auto-satisfaction, le Seigneur veillant sur lui par des afflictions qui devaient lui rappeler que seule "sa grâce lui suffisait" (2 Cor 12.1-10). Le psalmiste avait, lui aussi, constaté que les épreuves sont envoyées par Dieu pour produire l'humilité (Ps 119. 71,75).

L 'extraordinaire endurance de l'apôtre Paul pendant ses voyages nous étonne et nous interpelle. Lapidé et laissé pour mort à Lystre, il poursuit le lendemain sa route sur Derbe avec Barnabas. Cette ville était à environ 50 km de Lystre. Il s'acquitte ainsi avec une fidélité remarquable de sa mission envers le Seigneur. Qui d'entre-nous connaît encore cette endurance stimulée par une foi vibrante en notre Seigneur Jésus-christ mort et ressuscité pour tous ceux qui doivent hériter du salut I Notre jeune génération occidentale habituée à vivre douillettement est mal préparée à faire certains sacrifices pour Jésus-Christ. Dès qu'il s'agit du sport ou d'un voyage autour de la terre, l'énergie ne manque pas, et on est même prêt à certains sacrifices; mais quand il s'agit de faire un effort suivi dans le cadre de nos églises locales, est-on prêt à en faire autant ? Beaucoup de responsables d'églises et d'oeuvres chrétiennes sont las de lutter contre la paresse, le laxisme, la loi du moindre effort. Aidons-nous les uns les autres à éduquer notre jeune génération de chrétiens dans nos églises à plus de discipline, d'endurance et de virilité. La tâche sera d'autant plus aisée si les parents élèvent leurs enfants dans le respect de l'autorité parentale.

La constance et la fermeté sont-elles discernables dans notre caractère ? Au nom de l'amour de Dieu, beaucoup de choses sont admises au détriment de la vérité. Aurions-nous oublié que nous devons aimer dans la vérité? Nous sommes vite prêts à changer d'avis, suivant les courants qui traversent nos églises. Nous ressemblons parfois au caméléon qui change de couleur à l'approche d'un danger. Les Galates, qui pourtant couraient si bien, s'étaient brusquement arrêtés à cause de faux docteurs entrés dans leur église.

Tel n'était pas le cas de Paul, qui tenait ferme dans toutes les tribulations (2 Cor 11.16-32). C'est un exemple de constance remarquable. Aurions-nous peut-être à revoir les fondements de notre foi ? Parfois celle-ci est basée plutôt sur nos traditions évangéliques que sur la parole de Dieu, seules normes de notre vie pour rester constants en Christ notre rocher. Quant à la "puissance", c'est un concept souvent mal saisi et mal vécu. Certains évitent d'en parler, d'autres s'en vantent. Quelquefois on a l'impression que le monde évangélique veut coller cette étiquette sur des milieux charismatiques, peut-être par frustration de ne "rien avoir vécu de particulier". Non, la puissance de Dieu est l'apanage de tout chrétien qui veut suivre le Seigneur coûte que coûte. Paul, dans sa grande faiblesse, faisait pourtant l'expérience de la puissance de Dieu (2 Cor 12.9-12). Il exhorte les Ephésiens à se saisir de "la puissance qui agit en nous"; par elle, Dieu "peut faire infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons" ( Eph 3.20-21). Tout chrétien a reçu, avec le Saint-Esprit, ce potentiel de la puissance de Dieu en Christ pour vivre, témoigner et souffrir en parfaite communion avec le Seigneur Jésus-Christ (Phil 3).

Que Dieu nous préserve de tout orgueil caché. Qu'il nous remplisse d'endurance, de constance et de puissance, afin que nous puissions accomplir avec fidélité "les oeuvres bonnes que Dieu a préparées d'avance, afin que nous y marchions" (Eph 2.10).

Henri LUSCHER


What is Promesses ? Accueil  |  Catalogue  |  Recherche  |  Liens  |  Impressum  |  La Bible